Renault n’a donc pas tardé à réagir aux accusations de Nelsinho Piquet, suite à son crash au Grand Prix de Singapour 2008 : l’écurie de F1 a déposé ce Vendredi 11 Septembre une plainte pour «chantage aggravé» contre son ancien pilote et son père, le triple champion du monde Nelson Piquet.

«LA FIA a annoncé que se tiendrait une réunion extraordinaire du Conseil mondial le 21 septembre. L’écurie ING Renault est en attente de cette réunion, afin de pouvoir répondre aux accusations concernant des membres de l’écurie qui auraient conspiré avec Nelson Piquet Jr afin qu’il sorte de manière délibérée de la piste au Grand Prix de Singapour 2008, de sorte que Fernando Alonso en bénéficie avec la sortie de la voiture de sécurité » a déclaré Renault dans un communiqué (waow la longueur de phrase !)

«L’écurie ING Renault n’a pas fait de commentaire durant l’enquête initiale de la FIA. Cependant, l’écurie de F1 ING Renault et son directeur Flavio Briatore ont initié une procédure judiciaire en France à l’encontre de Nelson Piquet Jr et Nelson Piquet, à propos de fausses accusations et de tentative de chantage afin de permettre à M. Piquet Jr de continuer à piloter pour le reste de la saison 2009

Le feuilleton ne fait que débuter les amis !

Vous aimez cet article ? Notez le :
Article noté 0/5 avec 0 votes.

commentaires Facebook