L’airsoft a souvent une mauvaise réputation qui n’est absolument pas justifiée. Elle s’explique par le fait que des répliques d’armes soient utilisées, faisant ainsi craindre une activité violente.

Mais l’airsoft ne se limite pas à l’utilisation d’armes factices. Il s’agit d’un véritable sport qui nécessite un équipement adapté et qui permet de mettre en avant des qualités comme l’esprit d’équipe, la stratégie, la concentration. D’ailleurs, on vous a déjà un peu présenté l’airsoft ici 😉

Les amateurs de cette pratique sportive se retrouvent en fédérations ou en clubs pour mettre en place des scénarios qu’ils réaliseront lors de leurs prochaines parties.

Réplique airsoft

C’est au Japon que l’airsoft a vu le jour. Au début, il s’agit plus d’une pratique de collectionneur d’armes. En effet, les premières répliques apparurent dans les années 1970 pour contourner l’interdiction de posséder des armes à feu au Japon après la seconde guerre mondiale.

Le réalisme des répliques a très vite attiré d’autres collectionneurs du monde entier, ce qui a permis à l’airsoft de se développer. C’est une activité sportive très populaire aux USA. Elle fait de plus en plus d’adeptes en France.

Une activité sportive réglementée

La pratique de ce sport nécessite un équipement adapté que l’on peut se procurer dans des boutiques spécialisées dans l’airsoft :

  • protections oculaires (masque ou lunettes)
  • gants
  • chaussures militaires pour protéger les chevilles et les pieds
  • tenues adaptées à des déplacements en terrains accidentés

Elle est également réglementée au niveau des lieux pouvant accueillir des parties. Ils doivent répondre à certains critères afin d’assurer la sécurité des personnes extérieures.

C’est pourquoi il est fortement recommandé de pratiquer ce sport dans le cadre d’une association ou d’un club. Ces organismes ont à leur disposition des terrains qui répondent à tous les critères exigés par la réglementation en vigueur.

Assez souvent, airsoft et paintball sont assimilés par les non-initiés. Il s’agit pourtant de deux pratiques différentes. L’airsoft se différencie du paintball par la diversité des scénarios et le réalisme des parties : les répliques exactes d’armes de guerre propulsent, non pas des billes de peinture, mais des billes en plastique de 6 ou 8 mm.

Les qualités requises pour pratiquer l’airsoft

Chaque partie d’airsoft voit s’affronter au moins deux équipes. Elles respectent un scénario de départ préétabli : libération d’otages, protection d’un VIP, capture d’un drapeau, etc. Le réalisme du scénario est très important. Il va demander à chaque participant de faire preuve de stratégie, d’esprit d’équipes et de cohésion. Il ne s’agit absolument pas d’un sport individuel.

Groupe Airsoft

Il demande également une certaine honnêteté. En effet, contrairement au paintball, aucune tache de peinture ne vient démontrer qu’un joueur a été touché. Il faut donc faire preuve de fair-play et accepter d’avoir été battu par l’adversaire.

N’hésitez pas à contacter la fédération française d’airsoft pour connaître les clubs près de chez vous.

Vous aimez cet article ? Notez le :
Article noté 5/5 avec 2 votes.
L’airsoft, un sport que vous devriez essayer écrit par Startin' Sport avec une note moyenne de 5/5 - 2 vote(s)
commentaires Facebook