Décidément en ce moment, c’est la folie des avions de ligne qui remettent les gaz lors à l’atterrissage ! Cette fois-ci, c’est le pilote d’un avion de la compagnie Émirates qui a dû relancer les moteurs à pleine puissance pour éviter le pire.

avions-de-ligne-qui-remettent-les-gaz

C’est à son arrivée à l’aéroport anglais de Birmingham que le pilote d’un Boeing 777 de la compagnie Émirates a dû remettre plein gaz pour reprendre de l’altitude afin de ne pas se crasher. En effet, on le voit arriver en crabe (de travers) à cause du vent très fort, afin de poser les roues arrières et permettre à l’appareil de se poser (car le vent ne passe plus violemment sous l’appareil), mais la manœuvre semble compliquée et le pilote a préféré remettre les gaz pour tenter d’atterrir une deuxième fois. La deuxième tentative a été un échec et le vent ne se calmant pas, l’avion a été dérouté vers l’aéroport de Gatwick.

Le 6 décembre, il en a été de même pour un D8 de la Brussels Airlines. Les bourrasques de vent de la tempête Xaver ont posé bien des problèmes au pilote. Après s’être aligné à la piste d’atterrissage et avoir pris la position du crabe pour descendre de travers, le pilote a préféré remettre les moteurs à pleine puissance à quelques mètres du sol pour ne pas risquer la vie de ses passagers. Cette fois-ci, la seconde tentative a été bonne et il a réussi à poser son appareil correctement au sol.

Félicitations à ces pilotes qui réussissent à faire de telles manœuvres et à garder leur sang froid dans des situations si dangereuses.

Vous aimez cet article ? Notez le :
Article noté 5/5 avec 2 votes.
Avions de ligne qui remettent les gaz à l’atterrissage écrit par Vaï Iperty avec une note moyenne de 5/5 - 2 vote(s)

commentaires Facebook