Durant l’hiver, nous pouvons observer un phénomène mystérieux à la surface du lac Baïkal. Âgé de 20 à 25 millions d’années, ce plus grand lac d’eau douce au monde a séduit de nombreux photographes. Nous vous offrons une balade énigmatique et poétique sur ce lac de légende.

lac baïkal 2

Il inspire les photographes

Situé dans la partie Sud de la Sibérie Orientale, ce lac est une merveille naturelle. Il a d’ailleurs été classé au patrimoine mondiale de l’UNESCO en 1996. il est non seulement le lac d’eau douce le plus ancien mais également le plus grand et le plus profond. Pour sa beauté hivernale, il a été nommé « La Perle de Sibérie ».

Durant cinq mois de l’année (de janvier à mai), le lac est gelé et se produit alors un phénomène des plus spectaculaire. Les vents, les différences de températures et le soleil entrainent des modifications dans la glace formant des blocs d’une couleur turquoise d’une grande pureté.

lac baïkal 3

Source : Jefferson opinion

23 novembre 2013 : la flamme Olympique a été relayée dans les eaux du lac à l’occasion des Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi en 2014.

lac baïkal 4

L’eau du lac est tellement pure que l’on peut voir jusqu’à une profondeur de 40 mètres.

lac baïkal 5

Mais aussi les poètes

Lac Baïkal

Aux confins de la terre
les hommes sans peur
épris d’aventure et de liberté
se risquent sans crainte
perçant les mystères
d’un monde sacrée.
Les chemins de glace
s’ouvrent vers l’infini ;
transparence unique
du miroir figé
profondeur d’un lac
qu’il faut briser
pour le pénétrer …
Ivresse d’appartenance
au royaume liquide
fustigeant les corps nus
de morsures brûlantes …
Comme il serait doux
de perdre sa vie
en ce majestueux écrin
qu’est La Perle de Sibérie
Dzovinar

Vous aimez cet article ? Notez le :
Article noté 5/5 avec 6 votes.
Balade poétique sur le lac Baïkal écrit par Anne Goas avec une note moyenne de 5/5 - 6 vote(s)

commentaires Facebook