L’escalade compte de plus en plus d’adeptes, mais la préparation nécessaire pour une session d’escalade en plein air amène les grimpeuses et grimpeurs à se poser quelques questions : quel matériel ? Pour quelles conditions et quelles personnes ? Tour d’horizon pour vous éclairer.

Le harnais, élément essentiel.

Le principal argument : le confort. Rappelez-vous que vous allez rester pendant plusieurs heures dans votre baudrier. Pour la technique : deux types de harnais existent.

Ajustable, c’est un harnais léger avec une seule boucle à la taille pour le resserrer, et des élastiques ou des sangles au niveau des cuisses.

pratique de l'escalade

Le harnais réglable a deux sangles au niveau de la taille qui donnent une plus grande amplitude de réglage et vous permet de choisir le point d’encordement par rapport au poids de votre corps. Le plus souvent, au niveau des cuisses, les sangles remplacent les élastiques. Il reste tout de même possible d’avoir un harnais réglable avec des élastiques.

Cordes, mousquetons et autres assureurs.

Les cordes représentent bien évidemment un élément-clé de votre équipement d’escalade. Il existe deux choix : les cordes à double et les cordes à simple.

Les cordes à double, sont à privilégier par les débutant(e)s. En effet, elles permettent d’avoir un repère visuel pour éviter de se tromper dans ses manipulations, et vous aurez une meilleure prise en main qu’avec les cordes à simple. Les cordes à simple sont parfaites pour les expert(e)s. Cependant, elles peuvent convenir aussi aux sites qui ne nécessitent pas de descendre en rappel.

Deux grandes familles de mousquetons existent : les mousquetons de progression et les mousquetons de sécurité.

Les mousquetons de progression composent essentiellement les dégaines ; c’est à dire qu’ils sont reliés à un autre mousqueton par une sangle assez courte. Un sera fixé à un point d’ancrage et l’autre s’accrochera à la corde.

Grimpeur en outdoor

Les mousquetons de sécurité sont utilisés pour les appareils d’assurage. Chaque appareil d’assurage nécessitant un mousqueton doit en avoir un de forme spécifique. Pour les appareils où la corde coulisse directement, un mousqueton asymétrique sera nécessaire. Pour ceux qui nécessitent un mousqueton, les mousquetons symétriques en forme de poire sauront répondre à vos besoins.

Sachez que 5 dispositifs de fermeture de mousqueton existent :

  • la vis, le plus courant,
  • la virole, plus utilisée car complexe,
  • la bague, qui assure une sécurité complémentaire notamment pour les enfants,
  • le système de sécurité 3-Matic, pour une utilisation fréquente, il évite à coup sûr les ouvertures surprises,
  • et le système Twin Gate qui est un nouveau système de verrouillage.

TOUS, sans exception doivent être agréés avec la certification CE.

Les systèmes d’assurage : les systèmes freinant, conceptions simples, mais utilisés par les grimpeurs expérimentés, ils nécessitent une intervention rapide en cas de chute. Les systèmes auto-freinant ou autobloquants, ce sont des systèmes qui permettent de stopper ou de freiner une chute quasiment automatiquement.

Deux sous catégories viennent diviser cette famille. Les systèmes mécaniques, qui grâce à leur géométrie vont stopper la chute en coinçant la corde via éventuellement un mousqueton ; et le système à came qui bloquera la chute en cas d’accélération de la corde dans l’appareil.

Vêtements et accessoires :

→ Pour les vêtements, focalisez votre attention sur le confort et sur l’amplitude des mouvements qu’ils vous offrent.

→ Pour les chaussures, des chaussures de trail légères peuvent faire l’affaire, ou des chaussons d’escalade, qu’il faudra rajouter dans votre sac, ce qui diminuera la place.

→ Les gants, pour celles et ceux qui auraient peur de se blesser, veillez à avoir le confort maximum et une bonne préhension avec ceux-ci.

→ Pour le casque, choisissez-en un pas trop lourd, mais qui vous assure une parfaite sécurité.

escalade

N’oubliez pas non plus qu’une bonne préparation physique (alimentation, entraînement) est essentielle si vous voulez affronter les monts escarpés que vous offre la planète.
Pour aller plus loin, vous pouvez également jeter un œil à la vidéo de l’escalade du Gouffre des 3 Ponts ! Bonne ascension 😉

Vous aimez cet article ? Notez le :
Article noté 5/5 avec 1 votes.
Comment bien se préparer pour une session d’escalade en extérieur ? écrit par Startin' Sport avec une note moyenne de 5/5 - 1 vote(s)
commentaires Facebook