Allier sport et pêche en mer, c’est possible ! Aujourd’hui, on vous présente un loisir subaquatique qui se développe au fil des années en France et pratiqué essentiellement lorsque les premiers beaux jours arrivent.

Activité pratiquée depuis l’Antiquité jusqu’à notre époque dans de nombreuses régions du monde, ce loisir a évolué avec les progrès techniques et son succès est à l’origine de bien d’autres sports aquatiques comme la plongée bouteille ou le snorkeling.

Quel est ce loisir subaquatique ? Quels sont les équipements de base ? Comment optimiser ses chances de capturer des poissons ? On répond à vos questions !

La pratique de la pêche en apnée

La pêche en apnée, mieux connue sous le nom de chasse sous-marine ou pêche sous-marine, est une activité aquatique qui consiste à capturer des poissons et mollusques en apnée sous l’eau ainsi que prélever des algues, des crustacés, des oursins…

Outre la capture de poissons, la pêche en apnée permet de découvrir la faune et flore sous-marine et donc ainsi de prendre conscience du monde aquatique qui nous entoure.

Selon les pays, cette pêche fait l’objet de réglementations plus ou moins strictes. En France, la pratique en loisir est autorisée seulement en apnée et durant le jour, le chasseur doit capturer les poissons avec une arme à chargement manuel et prélever à la main les crustacés. Un chasseur se doit d’avoir le matériel de chasse sous-marine de base pour chasser en toute sécurité et avec le niveau de confort recherché.

Pêche sous-marine : tout savoir sur la chasse sous-marine en apnée

Au contraire de la pêche classique, c’est une pratique de loisir très sportive qui nécessite un minimum de capacités physiques étant donné que celle-ci se pratique uniquement en apnée, c’est-à-dire avec arrêt de la ventilation.

Avant de se jeter à l’eau, il est indispensable en chasse sous-marine de prendre en compte plusieurs facteurs tels que la condition physique, l’endurance et la résistance du chasseur ainsi que les conditions environnementales du lieu de chasse (météo, niveau d’eau, le vent…).

L’hiver, le tir sur cible subaquatique peu servir d’activité d’entraînement à la chasse sous-marine.

L’équipement de chasse sous-marine

Le matériel utilisé en pêche sous-marine est spécifique à chaque chasseur et se choisit en fonction du niveau, du type de chasse et du lieu dans lequel on plonge en apnée, chaque équipement a un rôle spécifique.

Sans sa combinaison de chasse sous-marine en néoprène, le chasseur ne pourrait rester longtemps sous l’eau, une combi, couplée à une paire de gants et chaussons, offre une bonne isolation thermique.

La vision, la respiration, le déplacement et la propulsion sous l’eau sont assurés par le traditionnel kit PMT (Palmes – Masque – Tuba) que l’on retrouve également dans d’autres pratiques (plongée, snorkeling…). Un masque à faible volume qui s’adapte au visage, une paire de palmes à voilures longues en plastique, fibre ou carbone selon le budget et le niveau de pratique ainsi qu’un tuba simple qui épouse la forme du visage permettront à un chasseur d’obtenir un bon confort dans l’eau et de meilleures performances (nage, prises…).

équipement de chasse sous-marine

Que serait le chasseur sous-marin sans son fusil ? L’arbalète à sandows ou le fusil pneumatique est indispensable pour capturer du poisson, mais il est possible de s’en passer si l’on souhaite simplement pêcher des crustacés.

D’autres accessoires se rajoutent à la panoplie d’un chasseur, le sac étanche pour ranger et transporter le matériel de chasse sous-marine, l’ordinateur avec mode apnée intégré pour mesurer les temps d’immersion, la température de l’eau… La planche ou bouée pour signaler sa présence en surface et se reposer en cas de fatigue, le couteau de chasse pour vider, écailler le poisson… Mais également le lestage dont le principe est de mettre des plombs autour de soi dans un gilet, baudrier ou sur une ceinture afin de pouvoir descendre sous l’eau et contrer l’effet de flottabilité de la combinaison. Le chasseur sous-marin peut également s’équiper de petits accessoires comme l’accroche poisson, une capsule étanche, un filet…

Concernant le choix du produit, pour chaque type d’équipement, mieux vaut se tourner vers des spécialistes de la pêche sous-marine !

Et la technique de pêche sous-marine dans tout ça ?

En pêche sous-marine, le chasseur peut opter pour l’une ou l’autre des différentes techniques de chasse selon le lieu, le moment de la journée, le courant ou encore son niveau physique. Il est important de maîtriser l’une des quatre techniques de chasse si l’on souhaite optimiser ses chances de capturer des poissons.

Cependant, il est primordial de savoir réaliser correctement le plongeon canard avant de s’atteler à la tâche.

Quelles sont les techniques de chasse sous-marine ?

  • L’Agachon : Technique de chasse pratiquée dans des eaux claires qui vise à attendre le poisson en se fondant dans le décor sous-marin, ainsi, lorsque celui-ci sera suffisamment près alors le chasseur pourra effectuer son tir. Pour un bon affût sous-marin, le chasseur doit descendre le plus lentement possible afin de ne pas effrayer les poissons.
  • La Coulée : Technique de chasse qui consiste à descendre sur le poisson, en général repéré depuis la surface. Elle permet d’aborder le poisson par le haut, mais nécessite au chasseur d’effectuer une descente lente et discrète.
  • L’Indienne : Technique la plus utilisée par les chasseurs, la chasse à l’indienne est l’action de se faufiler, se déplacer lentement au fond de l’eau tout en faisant le moins de bruits possibles afin de surprendre le poisson. Elle nécessite de bons réflexes et une bonne précision au tir.
  • La Chasse à Trou : Technique de chasse qui consiste à aller chercher le poisson là où il se trouve, c’est-à-dire dans son abri. Elle demande au chasseur de bien connaître les fonds marins étant donné que certaines espèces ne se chassent qu’à partir de cette technique.

Technique de chasse sous-marine
Activité permettant de travailler sa condition physique et de découvrir les fonds marins, la chasse sous-marine n’a pas fini de vous surprendre !

En attendant, si vous souhaitez découvrir l’apnée, vous pouvez déjà réserver votre sortie de snorkeling avec Sport Découverte et peut-être que l’étape suivante sera pour vous de passer à la pêche en apnée 😉

Vous aimez cet article ? Notez le :
Article noté 4.8/5 avec 5 votes.
Découvrir la pêche en apnée écrit par Startin' Sport avec une note moyenne de 4.8/5 - 5 vote(s)

commentaires Facebook