Et nous voilà de retour avec la série Epicly Later’d sur Eric Koston et les épisodes 5 et 6 ! Dans ces deux vidéos, on nous parle encore et toujours d’Eric comme un Dieu du skate !

epicly-laterd-eric-koston

Épisode 5

On commence avec le photographe Atiba Jefferson qui a rencontré Koston lors de ses débuts en temps que caméraman et qui a fini par le shooter pendant des sessions skate. Eric raconte qu’à cette époque, il ne se prenait pas trop au sérieux même s’il tournait des vidéos pour des spots de pub pour des chaussures ou des marques de boards. Atiba était toujours dans le coin pour appuyer sur le déclencheur et c’est à Bricktown qu’a été pris son cliché préféré: le back nose blunt. Puis les vidéos s’enchaînent, le but des riders n’étant pas de trouver qui est le meilleur mais de s’amuser simplement. Dans son interview, Mike Caroll nous révèle avoir été un peu jaloux d’Eric Koston et de son niveau, car c’est un skateur qui arrive à replaquer le moindre trick sans entrainement !

Épisode 6

Dans cet épisode, on reste dans le monde des vidéos avec « Yeah Right » et le fameux tray-flip noseblunt slide. A la fin des films, Eric voulait sortir un max de tricks et faire tout ce qu’il savait pour se faire plaisir et amuser la galerie. En compagnie de Mc Crank, notre star évoluait encore et encore et arrivait à rider sur des modules plus grands. Le début des années 2000 a été pour Koston la meilleure, où il ne se posait pas de questions et skatait de manière naturelle. A l’époque réussir un trick était phénoménal mais maintenant c’est quelque chose de banal. Les potes d’Eric pensent qu’il avait une grosse pression, ou du moins qu’il se la mettait, car il était conscient de son niveau et devait assurer le show. Puis, la raison a pris le dessus, Eric voulait se caler et assurer ses arrières, il a quitté sa marque de l’époque pour être libre. Maintenant, c’est tout autre chose, il pose pour Nike et même Oakley. Ses copains sont tous admiratifs car pour en arriver là, Eric a bossé comme un malade et il est maintenant un modèle pour beaucoup de jeunes skateurs.

Vous aimez cet article ? Notez le :
Article noté 5/5 avec 2 votes.
Epicly Later’d sur Eric Koston épisodes 5 et 6 écrit par Vaï Iperty avec une note moyenne de 5/5 - 2 vote(s)

commentaires Facebook