Voler offre un sentiment de liberté incomparable. Pour s’aventurer dans le ciel, tel un oiseau, vous avez le choix de l’activité. Si vous préférez opter pour un aéronef où le vent est votre seul moteur, envolez-vous grâce à un baptême de l’air en parapente.

Si la discipline est très prisée pour ses sensations et sa vue panoramique magnifique, il n’en reste pas moins que la sensation de vide peut être impressionnante.

Si vous rêvez de faire cet envol, découvrez ci-dessous quelques explications utiles pour faire du parapente et s’amuser sans avoir peur !

La peur de l’inconnu en altitude

Même si vous aimez les activités aériennes, pourquoi avez-vous peur une fois les pieds dans le vide ?

L’explication est simple : l’esprit réagit différemment lorsqu’il ne connaît pas la situation. Si vous n’avez jamais osé faire un vol en parapente, vous ne savez pas à quoi vous attendre, et c’est là que la peur prend le dessus.

Le sentiment de ne pas être maître de ses manœuvres créé des tensions qui sont normales, puisqu’elles nous aident à nous adapter. C’est de l’ordre de l’appréhension plus que de la peur panique. Si parfois cette peur peut devenir anxiogène, on s’en défait rapidement pour profiter de la belle envolée dans le ciel.

Quand on a peur de tomber, il est vrai que la panique peut vite s’installer comme le montre cette vidéo. Pour enrayer ce type de situation qui peut dégénérer, il faut respirer à fond, et surtout bien écouter le moniteur professionnel qui est aussi là pour vous rassurer dans cette aventure aérienne. En général, après les premières minutes d’inquiétude, la peur laisse place à l’excitation et au divertissement pur.

sensation en parapente

Tout est question d’assurance, ou plutôt de ré-assurance ! Pour minimiser cette peur de l’inconnu, peut-être pouvez-vous vous renseigner sur le fonctionnement du parapente, la discipline et ses adeptes. Pour cela, nous vous conseillons la lecture du premier magazine d’actu du parapente en cliquant ici. En développant vos connaissances sur le sujet, vous appréhenderez moins, et profiterez plus !

Des sensations décuplées en baptême de parapente

Si le parapente entre dans la catégorie des sports à risque, il n’en est pas moins sécurisé. En réalisant un baptême en parapente, vous êtes confortablement installé dans la sellette avec le moniteur qui s’occupe de tout. L’objectif : voler et admirer le panorama exceptionnel en altitude.

Quitter le sol, c’est partir de son environnement habituel pour aller explorer d’autres sphères, celle des nuages notamment. Si vous avez peur d’entamer ce voyage aérien, c’est parce que cet espace vous est peu familier.

En prenant de la hauteur, vous voyez les choses sous un autre angle, avec une nouvelle perspective. Tout en haut, vous êtes porté par le vent, c’est tout simplement magique. Le ciel s’offre à vous, avec des paysages plus ou moins vallonnés et plus ou moins escarpés. La beauté de cette vue panoramique vaut le détour !

Baptême en parapente

Pour faire votre baptême en parapente, vous êtes bien encadré. Il s’agit d’une initiation où le plaisir prime avant tout. Les plus téméraires pourront même tenter des vols avec voltige ou acrobatie, c’est une activité différente du baptême de l’air classique. La sensation de liberté ressentie dans le ciel l’emporte sur le reste et est amplifiée, c’est un condensé de plaisir en altitude.

Après avoir bien mesuré l’ampleur de votre privilège, vous garderez en mémoire les images de ces paysages splendides en hauteur. Vous pourrez aussi partager avec d’autres personnes les émotions que procurent le parapente dès votre retour sur la terre ferme. Un spectacle fantastique à relater à vos proches !

Faire du parapente avec le vertige, c’est possible !

Le vertige, communément appelé « peur du vide », est créé par notre cerveau. Il reçoit des messages contradictoires des yeux, de l’oreille interne et des pieds, occasionnant une sensation de déplacement faussée. Cette forme d’illusion peut être ressentie de différentes manières, mais elles sont toutes perturbantes, et peuvent même devenir paralysantes.

En d’autres termes, vous êtes déstabilisé ! Mais rassurez-vous, en parapente, cela n’arrive pas car vous n’êtes pas directement connecté au sol. C’est le même phénomène qui se produit en montgolfière. Cette peur du vide n’est certes pas ressentie sur le plan purement physique, mais peut-être avez-vous l’impression de l’avoir quand même. Quézaco ? Vous êtes alors plutôt dans l’appréhension évoquée plus tôt, qui est bien différente du vertige à proprement parlé.
Vue panoramique en parapente

Dans le cas de véritables phobies, cette peur du vide doit être maîtrisée car elle est gênante pour la personne qui la subit. Mais de manière générale, le vertige n’existe pas en parapente. Pour se faire son propre avis sur la question, le mieux reste de vivre cette expérience exceptionnelle où l’on est tranquillement porté par les vents.

Vous voyez, rien n’est insurmontable si l’on a envie de faire cette activité ! Mettez votre cerveau sur pause, et repartez aux sources, quand l’Homme a réalisé qu’il pouvait voler, une incroyable découverte pleine d’excitation qui permet de voyager dans le ciel.
Les plus aventuriers peuvent aussi essayer une autre discipline hybride, le parapente à skis en hiver. Respirez bien, faites un premier vol en parapente, et vous verrez bien, le risque majeur est surtout d’y prendre goût et de vouloir recommencer absolument !

A lire également : Peut-on faire un saut en parachute quand on a le vertige ?

Vous aimez cet article ? Notez le :
Article noté 4.2/5 avec 5 votes.
Est-ce que le parapente fait peur ? écrit par Marianne Moreau avec une note moyenne de 4.2/5 - 5 vote(s)
commentaires Facebook