Le projet de nouveau règlement en Formule 1, proposé par la Fédération Internationale Automobile (FIA) pour 2010, continue à créer le conflit avec la FOTA, l’Association des écuries de F1.

Petit rappel : ce règlement vise à plafonner le budget des Teams à 110 Millions d’€ en 2010 (après une concession de la FIA), puis 45 Millions d’ € en 2011 pour les écuries le souhaitant, en contrepartie d’avantages techniques indéniables.

Selon un communiqué de la FOTA,  » Il est devenu clair que les écuries ne peuvent continuer à faire des compromis sur les valeurs fondamentales du sport. Elles ont refusé de modifier les conditions de leurs inscriptions pour le Championnat 2010. Les équipes n’ont pas d’autre alternative que de commencer à préparer un nouveau Championnat qui reflètera les valeurs de ses participants et de ses partenaires.»

 » Nous n’avons donc pas d’autre alternative. Les positions se sont durcies des deux côtés « , a confirmé Christian Horner, patron de l’écurie Red Bull.  

 » Les écuries ont le sentiment qu’elles sont allées aussi loin qu’elles le pouvaient, et la FIA pense être allée aussi loin qu’elle le pouvait […] Si nous ne voulons pas concourir en Formule 1 selon les règles actuelles et si nous voulons continuer la compétition, nous devons chercher quelque chose d’autre « .

Aujourd’hui, seules quelques écuries ont accepté ce nouveau règlement : Williams, Force India et les 3 nouvelles écuries admises en 2010 (USF1, Campos et Manor).

Le « boss » de la FIA, Max Mosley, a quant à lui confirmé que  » La FIA ne peut permettre une course financière à l’armement dans le Championnat, ni laisser la FOTA dicter les règles de la Formule 1. La limite pour une inscription inconditionnelle au Championnat reste fixée à vendredi soir « .

Le Grand Prix de Grande Bretagne (disputé à Silvestone ce week-end) promet donc d’être bien animé en coulisses !

Vous aimez cet article ? Notez le :
Article noté 0/5 avec 0 votes.

commentaires Facebook