Nous publions aujourd’hui l’interview exclusive que nous a accordé le recorman du monde de vitesse à la voile, le kitesurfeur Alexandre Caizergues.

Merci grandement à lui d’avoir accepté de répondre à nos questions !

 

Alexandre, tu es donc un kitesurfeur pro engagé sur le Circuit Mondial  » PKRA Speed  » : en quoi cela consiste t-il exactement ?

Le circuit mondial PKRA Speed est la Coupe du Monde de vitesse en kite.
Elle est constituée d’épreuves au cours desquelles le but est bien sûr d’aller le plus vite possible.
La distance sur laquelle on court est identique à celle du record toutes catégories, à savoir 500 mètres.

Photo : Craig Kolesky / SANDISK – Luderitz Speed Challenge 2008

 

Une épreuve de vitesse est composée de manches, au cours desquelles on prend la moyenne de nos deux meilleurs runs, celui remportant le plus grand nombre de manches remportant bien sûr l’épreuve.

Quelles sont les qualités requises pour briller dans cette discipline ?

Aimer la vitesse bien sûr, avoir une certaine expérience, connaître son matériel… Et être capable de prendre des risques (mesurés bien entendu !) !

 

 

Qu’est ce qui t’as justement poussé vers le kitesurf, et les compèt’ de vitesse ?

 

Dès que j’ai débuté le kite, je suis très vite devenu accro. L’apport en sensations fortes est vraiment énorme, on arrive très rapidement à balancer des sauts à plus de 5m, chose qui était tout simplement impensable pour moi quand je faisais du windsurf (je n’avais pas non plus un niveau énorme non plus…) !

Photo : Craig Kolesky / SANDISK – Luderitz Speed Challenge 2008

 

Et en plus de tout ça, surtout au début, la courbe d’apprentissage est fantastique, on se fait plaisir très vite, surtout si l’on passe par une école spécialisée qui permet d’éviter pas mal de galères…

La vitesse, je m’y suis mis naturellement, notre spot de Port Saint Louis (13) étant « bercé » par le célèbre Mistral (bien connu pour sa vigueur!).

Avec l’aide de mon ami Sylvain Maurin, ancien windsurfeur et fraichement reconverti dans la vitesse en kite, j’ai tout de suite était pris au jeu et en 2005, je participe à ma première compète, le Mondial du Vent à Leucate. Je termine 12ème…

 

 

Peux-tu nous résumer ton palmarès sur le PKRA Speed ?

Je participe à cette Coupe du Monde depuis sa première année d’existence, en 2006, année où j’ai terminé vice-Champion du Monde.

Photo : Craig Kolesky / SANDISK – Luderitz Speed Challenge 2008

 

En 2007, j’ai décroché la couronne mondiale et cette année, je me classe second, suite à une modif du systèmes de points…malgré 2 épreuves sur 3 que j’ai remporté, et les meilleures vitesses réalisées sur ces 3 dates !

 

Pour la 3e année consécutive, tu remportes l’étape Française de la PKRA Speed, à Port-Saint-Louis : peut-on dire que tu es imbattable là-bas ?

C’est en effet l’épreuve sur laquelle je pense être le plus à l’aise.

Je connais le spot comme ma poche, je suis né avec le Mistral (le vent fort de chez nous) et mon matériel est parfaitement réglé pour le spot.

En plus, j’ai pas mal de monde qui m’encourage sur la plage et dans l’eau, autant de choses qui font que la victoire est mon objectif n°1 !


Le mois dernier, lors du « Luderitz Speed Challenge 2008 », tu as établi un nouveau record mondial de vitesse : peux-tu en nous parler ?

Les meilleurs mondiaux en vitesse kite étaient réunis du 15 septembre au 13 octobre, pour la 2de édition du Luderitz Speed Challenge en Namibie.

Photo : Craig Kolesky / SANDISK – Luderitz Speed Challenge 2008

 

Le 4 octobre, j’ai décroché le record du monde toutes catégories sur l’eau (après le record kite en 2007 à Luderitz également), je suis donc devenu l’homme le plus rapide du monde en vitesse à la voile !

 

Ca fait quoi d’être de nouveau l’homme le plus rapide sur l’eau ?

J’ai mis un bon moment à réaliser… C’est avant tout je crois un sentiment de satisfaction, procuré par les années de travail sur le matériel, d’entraînement physique, de victoires mais aussi de moments plus difficiles.

C’est aussi le sentiment d’avoir amené le kitesurf dans une nouvelle dimension et d’avoir donné une nouvelle image à ce sport, celle de véritable « engin de vitesse ultra performant ».

Enfin, c’est un vrai bonheur de représenter au plus haut niveau toute la communauté des kitesurfeurs et des speedboardeurs en général!


Un petit mot sur la grosse perf’ d’Eric Gramond, nouveau recordman en Kite longue distance malgré des conditions météo exécrables ?

Je n’ai pas encore eu le plaisir de rencontrer Eric, mais je tiens à saluer sa performance. C’est toujours top d’aller au bout de soi-même et des limites que l’on se fixe !

 

Quels sont tes projets à venir, et tes objectifs pour l’année 2009 ?

Côté compétition, je reste bien sûr sur le tour mondial PKRA Speed dont on attend le calendrier des épreuves avec grande impatience. En effet, avec le succès rencontré grâce à nos performances à Luderitz, on risque de voir de nouvelles épreuves aux quatre coins du monde!

Ensuite, je vais probablement m’engager dans le championnat PKRA Course Racing, discipline montante assez proche de la longue distance et du slalom.

Cette compétition est un très bon complément à la vitesse, et je pense avoir une bonne carte à jouer de ce côté là.

Photo : Craig Kolesky / SANDISK – Luderitz Speed Challenge 2008

 

Enfin, le Luderitz Speed Challenge 2009 sans aucun doute, déjà programmé (du 1er au 28 octobre 2009), et qui devrait voir une nouvelle « avalanche » de records !


Que peut-on te souhaiter pour la suite ?

Bon vent bien sûr !

Vous aimez cet article ? Notez le :
Article noté 0/5 avec 0 votes.

commentaires Facebook