Startin’Sport vous propose de retrouver l’interview de Nicolas Anthonioz, récent vainqueur du Derby de la Meije 2009… une entrevue d’un grand et talentueux passionné du ski, à savourer tout de suite !

 

– Nicolas, qu’est ce qui t’a poussé vers la pratique du ski ?

Tout simplement l’envie d’aller voir ce qui se passait dehors.

Je m’explique : quand j’avais deux ans, mes parents tenaient un restaurant au sommet du Mont Chéry, aux Gets, et j’ai passé toute mon enfance là haut !

 

–  Tu as débuté par le ski alpin, tu as fait d’ailleurs plusieurs années de compète durant ton adolescence…que retires-tu de tout cela ?

Le ski alpin, et plus particulièrement la compétition, ça forge le caractère.

Se lever tôt tout l’été pour s’entraîner et faire des résultats médiocres au début de l’hiver, ça te prépare aux gamelles que tu va te prendre dans la vie !.

Et surtout, ça te donne des super bases technniques pour le reste ! 

 

–   Tu as également un joli palmarès en skicross, puisqu’en 2005 tu as remporté 2 étapes du SAAB Salomon Crossmax, une des plus grosses tournées mondiales…

Effectivement c’est une grosse tournée, mais les étapes que j’ai gagné n’étaient pas les plus prestigieuses !

En tout cas, je garde un bon souvenir de ces années : plein de bonnes sensations, des belles courses et des moins belles (je me suis cassé le genou en 2005 à Solden), des gens sympa et d’autres moins 😉

 

–   Tu as gagné la finale du Grand Raid à Tignes, en 2005 et 2008 : peux-tu nous en dire plus sur cet événement ?

Sans doute un des plus beaux évènements auxquels j’ai participé.  Je conseille à tout le monde de le faire un jour !

C’est une course par équipes (donc ambiance assurée), sans reconnaissance (d’où de grosses sensations et pleins de rebondissements dans le classement) et sur plusieurs spéciales, environ 4 ou 5.

Un maximum de ski pour un maximum de plaisir !!

  En gros, c’est une compétition où tu vas essayer de doubler tes potes et eux pareil !!!

On en voudrait encore plus souvent !!!

 

–     Qu’est ce qui t’a conduit à t’engager en ski Freeride ? Ta polyvalence t’aide t-elle ?

J’adore le hors piste et j’adore le ski en général.

Je pense que la polyvalence est toujours importante, notamment pour le mental et pour ne pas saturer en faisant trop souvent la même chose.

 

–          En 2008, tu sors victorieux du Derby de la Meije, que tu avais failli gagner déjà en 2005… qu’est ce qui fait la force de cette compète selon toi ?

 En 2005, j’étais débutant dans la discipline, et c’est comme partout, il faut se planter pour apprendre ! D’autant plus à la Meije, il faut connaître une bonne ligne, savoir reconnaître, gérer son effort, ne pas craquer…

La force du Derby de la Meije, c’est tous ces passionnés qui se donnent rendez vous sur ces superbes montagnes chaque année !

 

–    Tu as doublé la mise cette année, avec un second succès sur le Derby…comment se prépare t-on à cet événement si particulier ?

 Endurance fondamentale en Mai et Juin, puis muscu tout l’été, proprioception et entraînements spécifiques l’automne.

[NDLR : la proprioception a pour objectif d’améliorer sa connaissance de la position de son corps et de ses mouvements dans l’espace, sur des repères internes et sans qu’il y ait besoin de les vérifier avec ses yeux ]

Puis l’hiver, ski,ski, ski, ski et ski ! 

 ALORS TOUS A VOS VELOS ET ON PEDALE !!!

 

– Pour réaliser cette descente à fond, en 5 Minutes comme tu l’as fait, il faut être un peu kamikaze ?

 Secret défense !!  😉

Je pense pas qu’il faille vraiment prendre de gros risques, quelque fois la chute est interdite..

Mais, à mon avis, le secret réside plus dans la gestion de l’effort et la préparation à celui-ci.

Si vous voulez vous faire votre propre avis, jetez un coup d’oeil à  la caméra embarquée ! [NDLR : à retrouver en fin d’interview !]

 

–        Tu as terminé Mi-Mars 5e de la Full Moon Freeride de Tignes, un event en nocturne remporté par Guerlain Chicherit : comment juges-tu ton résultat ?

J’étais trés satisfait de mon résultat, d’autant que je revenais de blessure.

J’avais encore une côte qui flottait et un mal de dos qui m’empêchait de sauter des cailloux…

C’était ma premiere compète de Freeride, j’ai pu me mesurer à Monsieur Chicherit et j’ai pu faire la reconnaissance avec Cédric Pugin (qui prend la 2ème place)…un grand skieur, expert de la discipline  !

 

–    Ca t’a fait quoi d’y côtoyer Guerlain Chicherit, quadruple Champion du Monde en Freeride ? Tu as pu discuter un peu avec lui ?

Bien sûr, ça fait super plaisir de pouvoir courir avec un grand champion !

On a pas vraiment eu l’occasion de discuter, je partais dernier et suis donc arrivé dernier au départ et dernier à l’arrivée ! Donc j’ai surtout discuté avec les pisteurs qui fermaient la course !!!

 

–          J’ai lu que tu espérais être sur le Freeride World Tour en 2010 : que penses-tu du sacre d’Aurélien Ducroz, ça te donne envie ?

Oui ça me donne envie, mais c’est vrai que c’est un travail de longue haleine.

Accéder au World Tour puis faire sa place… c’est plus compliqué que je ne le pensais !

Il va falloir travailler dur mais Aurélien l’a démontré : c’est possible d’être Frenchie et de battre les Américains !

 

–          Quel est ton « plan » pour tenter d’intégrer le FWT ? Que vas tu mettre en place pour y arriver ?

 Je crois que je n’ai pas trop le choix, il va falloir que je saute une barre de plus de 110m sinon c’est cuit !

Je plaisante, je vais travailler un peu sur tout les aspects du Freeride, je vais faire du trampo, de la haute montagne, de la chute libre… et puis je vais prendre des départs sur le FWQ [Freeride World Qualyfier, circuit qualificatif pour des épreuves du FWT] et donner le meilleur de mon ski.

 

–    Que te restes-t-il à améliorer,selon toi, dans ton ski Freeride ?

Ma façon de reconnaître les pentes, l’experience de la montagne, les expositions des faces, les types de neige… pour avoir 100% confiance dans ma ligne.

 

–          Quels sont tes prochains objectifs ?

  Les JO d’Annecy 2018 quand le Freeride sera au programme et que j’aurai 39 ans !

Dans un avenir plus proche : Le Freeride World Tour, la Meije (encore et toujours) et quelques projets encore à l’étude (je vous en parlerai dés que ce sera plus concret).

 

–          Que peux-t-on te souhaiter pour la suite ?

De skier encore longtemps !!!

 

–          Dernière question, que penses-tu du blog Startin’Sport ?

Le meilleur blog que j’ai visité, après le mien et celui de MILLET !

D’ailleurs j’en profite pour leur dire un petit merci pour leur soutien et pour remercier également la meilleur station de ski du monde: LES GETS !!!

Un petit coup de pub aussi (tant qu’on y est ) à Dynastar, Ice tools et Indem Clothing.

 

Pour conclure en beauté cette interview, on vous invite à visionner la caméra embarquée du run gagnant de Nicolas Anthonioz, sur le Derby de la Meije 2009… ça envoie du bois !

 

Vous aimez cet article ? Notez le :
Article noté 0/5 avec 0 votes.

commentaires Facebook