Le blog Startin’Sport a récemment interviewé Valérie Ghibaudo, la windsurfeuse Varoise qui domine actuellement le circuit professionnel Windsurf, au niveau national et international…

On vous en fait profiter tout de suite !

 

– Valérie, qu’est ce qui t’a poussée vers le Windsurf ?

J’ai toujours aimé la mer dés mon enfance…

J’ai débuté grâce à mon père, qui avait investi dans du matériel (je parle de la dufour, sinval…), lors des années 1981-1982.

 

–          Quelles sont les sensations que te procure ce sport ?

J’ éprouve des sensations de glisse mais aussi de stress lors des compétitions, qui me fait avancer.

Chaque personne a un ressenti différent, pour ma part j’ai un lien trés fort avec mon matériel, cela me permet de ressentir de belles sensations en course !

 

 –          Les qualités, selon toi, pour réussir à haut niveau en Wind ?

L’ expérience, du bon matériel avec lequel on se sent bien et le mental, qui est un atout indiscutable.

 

–          Après 7 titres de Championne de France entre 1991 et 1999, tu as arrêté la compète jusqu’en 2005… qu’est ce qui t’avait amenée à cette longue pause ?

Il y a eu la fin des compètes en slalom et en vitesse qui m’ont fait stopper le windsur, ainsi que la naissance de ma fille en 2001.

 

–          Qu’as tu éprouvé à ton retour sur le circuit pro ?

Pratiquer à nouveau ce sport a été une renaissance, car j’avoue que je ne naviguais plus pendant cette longue période d’absence, mais je faisais énormément de VTT.

Finalement la compète m’apporte beaucoup, c’est un besoin : j’aime les défis !

 

–          Est-ce facile de concilier sa vie de mère et sa vie de sportive professionnelle ?

Le fait de m’occuper de ma fille et de ma vie de sportive est parfois trés éprouvant, je n’arrête pas et cela me prend beaucoup d’énergie !

Mais je fonctionne comme cela, il faut que ça bouge, les difficultés me font avancer…

 

 –          Depuis ton retour en 2005, tu as remporté à plusieurs reprises le Défi Wind : qu’est ce qui te plaît dans cet événement ?

Cette épreuve est trés conviviale, le fait que les pro concourrent avec les amateurs montre que c’est aussi un sport populaire.

Bien entendu à moindre niveau que le foot ou le tennis, qui ont plus de « vécu », mais c’est important que ce type de compétition existe.

 

–          Tu performes également sur le circuit  PWA, puisque tu as terminé 2e du général slalom en 2007 et 2008, derrière Karin Jaggi…

J’ ai en effet loupé le titre à deux reprises.

En 2007, où j’ai manqué une étape suite à une opération à l’épaule, et en 2008 pour des départs prématurés sur la Costa Brava.

 

–          La saison 2009 a bien démarré pour toi, puisque tu as gagné la Coupe de France de vitesse, les 2 premières étapes du Championnat de France… qu’est ce qui fait la différence avec tes concurrentes ?

Je pense que je suis en harmonie avec mon matériel, ce qui me rend plus forte et confiante !

 

–          Cette année, tu es également en tête du PWA, avec 2 victoires devant Karin Jaggi : ça devrait être serré jusqu’au bout avec elle non ?

La moindre erreur peut être fatale si la finale se fait à Alacati.

Mais je reste confiante car c’est un spot que j’apprécie !

 

–          As tu l’occasion d’échanger un peu avec Antoine Albeau, qui domine aussi le PWA World Tour ?

Antoine, je le connais depuis trés longtemps, nous sommes de la même génération : c’est une personne accessible et gentille , nous nous félicitons sur les podiums !

 

–          Tu as une préférence entre vitesse et slalom ? Ta polyvalence te sert t-elle ?

J’ aime les deux disciplines, la vitesse m’apporte  beaucoup et me permet de naviguer sur des flotteurs pas trés volumineux et des surfaces de voiles assez grandes.

Je préfère en effet la vitesse à la lourdeur d’un gros flotteur.

 

–          Quels sont tes spots favoris pour le Wind, en compète et hors compète, et pourquoi ?

Je navigue souvent chez moi a Six-fours j’adore ! En compète, j’aime bien la Turquie et Fuerteventura.

 

–          Que te restes t-il à améliorer dans ta glisse ?

Rien, j’ai toujours une bonne glisse depuis mes débuts, c’est mon atout…

 

–          Quels sont tes prochains objectifs ?

Les épreuves de Karpathos (vitesse) et Alacati (slalom) !

 

–          Tes conseils pour les jeunes filles qui débutent le wind ?

Qu’elles ne baissent jamais les bras, l’entraînement au jibe est également important car parfois aller vite ne suffit pas…

Je croise beaucoup de jeunes filles en ce moment sur le circuit, le mental joue un role primordial pour leur avancée dans la compète.

 

–          Que peux t-on te souhaiter pour la suite ?

Du bonheur, de la réussite ….plein de bonnes choses !

 

–          Dernière question, que penses tu du blog Startin’Sport ?

Le blog est intéressant, il faut continuer la communication autour de notre sport,  qui en a besoin pour évoluer !

 

Vous pouvez également retrouver sur le blog l ‘interview de Antoine Albeau, Champion du Monde Windsurf

Vous aimez cet article ? Notez le :
Article noté 5/5 avec 1 votes.
Interview Valerie Ghibaudo, vice-Championne du Monde Windsurf écrit par Startin' Sport avec une note moyenne de 5/5 - 1 vote(s)

commentaires Facebook