Aujourd’hui, je vous présente le parapente, activité moins extrême mais tout aussi sympathique. Ayant moi-même testé cet été, je tenais à partager avec vous ce moment reposant.

Choix du lieu :

Suite à ce cadeau d’anniversaire, je me suis demandé à quel endroit effectuer ce baptême de parapente ? Ayant des amis qui avaient déjà essayé, on m’a directement parlé du lac d’Annecy. Et je ne regrette pas ce choix.

Lac d'Annecy

Lundi 27 juillet :

Après un peu plus de 2h de route, me voilà arrivée à Doussard, au bord du lac d’Annecy. Sur place, il fallait choisir notre pilote et la couleur de la voile. Malheureusement … 4 pilotes de disponible pour 5 personnes … J’ai donc laissé les autres choisir et l’on m’a attribué le « pilote mystère ».

Arrivée sur la plateforme et décollage :

Une fois les équipes formées, les pilotes nous ont rejoint (sauf le mien) afin de monter dans le véhicule qui nous conduisit jusqu’à la plateforme de décollage. Dans la voiture, ambiance sympatoche entre les pilotes et les cascadeurs d’un jour. Des explications quant aux règles de sécurité et quelques informations touristiques.

Après une bonne quinzaine de minutes de route, nous voilà arrivés. Chacun porte son équipement jusqu’à la plateforme de décollage. Je rencontre enfin mon pilote, professeur de parapente dans une école près d’ici, ayant accepté exceptionnellement de faire du tandem.

Parapente Lac d'Annecy

La plateforme de décollage.

A peine présentée, j’enfile mon harnais et écoute les dernières recommandations. Pendant que mon pilote installe la voile, je l’avoue, j’étais complètement ébahie par la beauté du lac et de ses alentours. Nous avions une très belle vue. Mais pas le temps de rêvasser …

Ni une, ni deux, mon compagnon de vol me dit de courir afin que l’on puisse décoller après avoir permis à la voile de s’élever. [En raison du contre poids j’ai du faire un peu de surplace, mais nous avons tout de même réussi (Hallélujah !)].

Baptême de parapente

Une fois lancés, le pilote installe correctement mon petit siège afin que la balade d’environ 30 minutes soit agréable. A partir de là, nous avons pu voir le lac sous tous ses angles. J’ai également obtenu quelques explications sur le bip que nous entendions (rien de grave bien au contraire !) … l’altimètre. Cet outil permet de savoir dans quel courant d’air nous sommes situés et l’altitude.

Mieux que des mots, je vous laisse admirer la vue dans ce petit film :

Je réserve un baptême en parapente en Rhône-Alpes

Pourquoi voler ?
Car une fois que vous aurez essayé de voler, vous marcherez sur terre les yeux tournés vers le ciel, car là vous êtes allé, et là il vous tarde de retourner.
Léonard de Vinci

Vous aimez cet article ? Notez le :
Article noté 5/5 avec 7 votes.
J’ai testé le parapente écrit par Emeline Meunier avec une note moyenne de 5/5 - 7 vote(s)

commentaires Facebook