Grâce au skieur Graham Bell, découvrez la piste du Super G des JO de Sotchi en caméra embarquée ! Immersion sur cette piste qui fait froid dans le dos.

La-piste-du-Super-G-de-Sotchi-en-caméra-embarquée

Tout le monde parle des Jeux Olympiques de Sotchi, les épreuves sont plus ou moins dangereuses, mais une tout particulièrement, celle du ski de descente en Super G. Cette course historique (apparition en 1948 lors des jeux en Suisse) est considérée comme reine lors d’une compétition de telle envergure, elle exige beaucoup de sang froid, de concentration et un petit grain de folie quand même.

C’est le présentateur de BBC, Graham Bell qui a chaussé ses skis pour partir à l’assaut de cette piste redoutable appelée Rosa Khutor, mais comme vous vous en doutez, pour descendre une telle piste il faut avoir de bonnes notions en ski et c’est le cas de Graham qui est un ancien skieur professionnel. Ça n’est pas Nelson Monfort qu’on imagine en train de descendre, on le voit plutôt tester le curling !

Non, il ne cherche pas à nous montrer qu’il sait skier sans bâtons, mais il tient une caméra à la main pour qu’on puisse entendre ses commentaires en direct et observer les trajectoires ! En plus des commentaires et de l’effort physique, on entend le souffle lié à la vitesse, ce qui est plutôt impressionnant. L’autre caméra embarquée fixée sur ses spatules nous montre la technique nécessaire pour une telle épreuve et la difficulté qu’il en ressort… Même si on adore le ski, la vitesse et les sensations que ce sport procure, on ne pourrait jamais faire ça, ou alors à notre rythme, c’est-à-dire une bonne demie-heure ! 😉

Vous aimez cet article ? Notez le :
Article noté 3/5 avec 2 votes.
La piste du Super G de Sotchi en caméra embarquée écrit par Vaï Iperty avec une note moyenne de 3/5 - 2 vote(s)

commentaires Facebook