En Mai 2008, les meilleures spécialistes engagéees en saut à skis Féminin ont déposé plainte devant la Cour Suprême de Colombie-Britannique, pour obtenir le droit de concourrir aux prochains Jeux Oympiques de Vancouver de 2010.

Cette action en justice a été ainsi menée pour dénoncer « les discriminations liées à l’exclusion des spécialistes féminines du saut à skis », discriminations de sexe contraires à la loi canadienne et à la Charte Olympique.

La justice devrait trancher dans les semaines à venir : on espère donc que notre toute jeune Française Coline Mattel , déjà bien talentueuse, pourra bientôt goûter au frisson olympique !

Le CIO estime quant à lui que la discipline ne compte pas suffisamment de pratiquantes de haut niveau pour entrer dans son programme.

Une argumentation contestée par les plaignantes, qui espèrent bien que le saut à skis Féminin cessera d’être la dernière discipline hivernale non-olympique…

 » Ce combat va bien au-delà du saut à skis, il concerne la place du sport féminin en général «  , a notamment déclaré Deedee Corradini, Présidente de l’Association américaine de saut à skis Féminin.

Vous aimez cet article ? Notez le :
Article noté 0/5 avec 0 votes.

commentaires Facebook