Alain Robert, surnommé « le Spider-Man français » pour escalader les plus hauts monuments du monde, a frapper très fort.

Le français âgé de 52 ans, originaire de Pézenas s’est lancé un nouveau défi: grimper sur la Cayan Tower de Dubaï, la plus haute tour torsadée du monde. A mains nues et sans harnais de sécurité, il est monté pour atteindre l’un des sommets de Dubai à 306 mètres de haut.

Alain Robert Dubai Cayan Tower Spider Man

Une ascension rapide

Les 73 étages de cette tour imitant la forme de l’ADN humain, étaient éclairés par de puissants projecteurs afin de faciliter l’ascension du sportif. Un exploit qu’Alain Robert a réalisé dans un temps impressionnant puisqu’une heure et quinze minutes lui ont suffi pour parvenir au sommet de la Cayan Tower.

Les difficultés principales de cette épreuve selon Alain Robert étaient la chaleur, 35 degrés au thermomètre et la structure métallique assez glissante de l’édifice.

Une performance qui s’ajoute au palmarès de l’athlète

Alain Robert n’en n’est pas à son premier exploit, c’est un habitué de l’escalade. Il s’est déjà illustré dans de nombreux défis audacieux. En 2011, à Dubaï, il a escaladé la Burj Khalifa, la plus haute tour du monde, d’une hauteur de 828 mètres. L’Empire State Building de New York, la Tour Eiffel de Paris mais aussi les Petronas Twin Towers de Kuala Lumpur n’ont pas résisté à l’agilité d’Alain Robert.

Vous aimez cet article ? Notez le :
Article noté 5/5 avec 1 votes.
Le Spider-Man français à frappe nouveau écrit par Sarah avec une note moyenne de 5/5 - 1 vote(s)

commentaires Facebook