Cette année, c’est décidé, les vacances se passent à la montagne. Nous allons prouver à ceux qui grimacent à cette idée qu’ils se trompent ! La montagne en été nous offre un vaste terrain de jeu … à possible caractère extrême, on vous en avait d’ailleurs touché deux mots ici pour celles et ceux qui suivent 😉

Nous sommes d’accord, l’été nous cherchons tous le contact avec l’eau. Qu’à cela ne tienne ! Nous vous avons sélectionné les meilleurs sports aquatiques à sensations fortes en montagne !

La nage en eau vive

Adepte de la glisse, il n’est pas envisageable que vous passiez à coté de cette discipline !

En contact direct avec les eaux tumultueuses des torrents montagnards, vous aurez en permanence des montées d’adrénaline. Il ne suffit pas, en effet, de se laisser glisser sur l’eau … au cours de votre descente, vous devrez éviter les obstacles naturels et vous diriger à travers ces derniers.

Le plus : sensations fortes dès les premières minutes dans l’eau

Ce sport se pratique grâce à un flotteur en mousse. C’est le responsable du club de plongée du laboratoire central des Ponts et Chaussées de Paris, Claude PUCH, qui, en 1978, a inventé ce support appelé hydrospeed.

nage eau vive

Pour pratiquer la nage en eau vive en toute sécurité, il est conseillé de porter les équipements suivants :

  • Flotteur de nage en eau vive
  • Combinaison néoprène intégrale ainsi que des chaussons
  • Casque, protèges genoux et coudes
  • Gilet d’aide à la flotabilité
  • Palmes
  • Cordes

Le Rafting

Cette discipline est une aventure extraordinaire ! En groupe, vous dompterez les torrents déchainés et découvrirez ainsi d’exceptionnels paysages souvent inexplorés autrement que par les rapides.

Le plus : sensations à partager en famille ou entre amis

Votre partenaire pour cette folle descente sera un bateau pneumatique à fond plat. Armé d’une pagaie, vous serez assis sur de gros boudins afin de pouvoir diriger l’embarcation plus facilement.

Ce sport a vu le jour en 1950 dans le Colorado. Son arrivé en France se fera en 1960 grâce à des adeptes de kayak par le biais de leur société An Rafting. Les premières descentes eurent lieu sur l’Isère (Savoie) puis, par la suite, sur l’Ubaye (Alpes de Haute Provence), la Cure (Saône et Loire) et enfin sur le Chalaux (Nièvre).

sport aquatique montagne_rafting

L’équipement nécessaire au rafting est le suivant  :

  • Combinaison néoprène (selon la saison)
  • Casque
  • Gilet d’aide à la flotabilité

Le conseil de Startin’ Sport : pour que le rafting vous procure plus de sensations, nous vous conseillons de le pratiquer après la fonte des neiges ou une forte pluie.

Le Canyoning

C’est une activité très complète au contact d‘éléments naturels qui consiste à suivre le lit d’un cours d’eau. Trop facile ?! Détrompez-vous !

Vous serez amenés à sauter des chutes d’eau, ramper dans des grottes, descendre des roches en rappel, … Selon le débit de l’eau, cette activité peut vite devenir extrême !

Le plus : mélange de plusieurs sports (spéléologie, escalade, nage en eau vive, alpinisme)

C’est à la fin du XIX° siècle que les spéléologues Edouard Alfred Martel, Armand Jamet ou encore Lucien Briet, ont exploré de nombreuses gorges étroites. Cette progression étant à ciel ouvert, le nom de descente de canyon est apparu. C’est dans les années 1980 que le public à pu jouir de ce sport.

Pour pratiquer cette discipline en toute sécurité, il sera nécessaire de porter :

  • Combinaison néoprène
  • Casque
  • Baudrier équipé de deux longes, dégaines ainsi qu’un descendeur
  • Lumière frontale

Le conseil de Startin’ Sport : pour aller plus loin, nous vous conseillons fortement la lecture de cet article.

Le canoë-kayak

Vous vous posez la question de savoir quelle est la différence entre le canoë et le kayak ? Nous vous répondons : le canoë et kayak sont deux disciplines sportives similaires, cependant quelques détails les différencient, notamment au niveau de la pagaie. Lorsque le kayakiste utilise une double pagaie, le céiste, lui, en utilise une simple. Le canoë-Kayak est le sport qui associe ces deux pratiques.

Le plus : petite et malléable, votre embarcation vous mènera à des petits coins de paradis.

Ce sport peut être pratiqué en mer comme en montagne. Pour cette option, vous dévalerez la rivière à un rythme endiablé en vous guidant avec votre pagaie. Vous ne pourrez compter que sur vous pour emprunter le meilleur passage vous procurant le plus de frissons.

canoe kayak

Depuis la nuit des temps les civilisations utilisent ce type d’embarcation pour acheminer des denrées ou encore transporter du bétail. Mais c’est depuis le XX° siècle que la canoë-kayak a évolué surtout concernant les matériaux utilisés à la confection de la coque.

Aujourd’hui, des compétitions époustouflantes sont organisées au niveau mondial. Vous connaissez d’ailleurs certainement notre athlète Français, Tony Estanguet, triple champion du monde de slalom.

Pour les plus téméraires, il est possible de ne faire qu’un avec son kayak et de nous offrir des figures spectaculaires … un petit aperçu ?

Pour pratiquer ce sport, n’oubliez pas de vous équiper :

  • Combinaison néoprène
  • Casque
  • Gilet d’aide à la flottabilité

Afin d’adapter votre activité à votre niveau, renseignez-vous sur la cotation du parcours qui peut aller de I à VI. La classe V étant déjà extrêmement difficile.

Alors, quel sera votre choix parmi ces différentes descentes de l’extrême ?

Le conseil de Startin’ Sport : Ces différents sports mobilisent tous les muscles de votre corps. Nous vous conseillons donc un échauffement complet avant de commencer.

Pour aller plus loin :

Vous aimez cet article ? Notez le :
Article noté 5/5 avec 3 votes.
Les sports aquatiques de montagne écrit par Anne Goas avec une note moyenne de 5/5 - 3 vote(s)

commentaires Facebook