Champion du Monde Moto GP en titre, l’Italien Valentino Rossi a lancé un appel pour que responsables et constructeurs viennent en aide aux Teams privés, en difficulté pour briller sur le plateau.

Il a ainsi confié ses craintes à un magazine spécialisé :  » Nos motos sont si sophistiquées que très peu de constructeurs peuvent les concevoir. Par conséquent, les pilotes et les écuries privés se raréfient. « 

 » Jusqu’en 2006, un pilote privé comme Marco (Melandri) pouvait se battre pour le titre, mais depuis 2007 et l’arrivée des 800 cc, l’écart s’est énormément creusé. Le MotoGP est devenu trop élitiste. »
Pour y remédier, l’Italien suggère que les anciennes motos d’usine soient vendues aux écuries privées :  » Pourquoi mes motos devraient-elles être détruites à la fin de l’année, au lieu d’être vendues à une écurie privée, qui pourrait ainsi engager un autre pilote ?  »  a t-il interrogé.

 » Nous sommes arrivés à un point où Yamaha préfère détruire ses motos plutôt que de laisser voir comment ils les fabriquent. Mais il est dès lors difficile d’aligner une belle grille de départ, qui selon moi devrait comporter au minimum 24 pilotes. Nous devons dépenser moins, et rendre les motos moins rapides. »

Et il conclut :  » La situation économique est grave, les motos ne se vendent plus, et nous ne pouvons pas continuer à fermer les yeux. »

Une belle montée au créneau de la part de Valentino !

Un pilote Français s’est d’ailleurs récemment illustré sur une moto privée, en ouverture du Superbike : Régis Laconi a en effet terminé 4e de l’épreuve de Phillip Island, sur une Ducati de l’écurie DFX… un retour au premier plan qui fait plaisir, tant le Frenchie avait vécu des galères !

Vous aimez cet article ? Notez le :
Article noté 0/5 avec 0 votes.

commentaires Facebook