L’artiste Koo Jeong-A, à qui l’on doit le skatepark du creux du Lac de Vassivières (Haute-Vienne), exauce cette fois les vœux des accros au skate de Liverpool, qui pourront désormais rider de jour comme de nuit.

Le nouveau skatepark phosphorescent de Liverpool france

Skatepark de la Haute-Vienne, photo : Sidewalkmag

En effet, à l’occasion de la Biennale d’Art de Liverpool, sa directrice, impressionnée par l’installation faite par l’artiste en France, lui a commandé la restauration d’Everton Park. L’installation mêlant mobilier urbain et street art à reçu l’appui aussi bien du conseil municipal que de la communauté des skateurs.

Elle aura aussi un rôle social, étant implantée dans un quartier défavorisé de la ville : « Everton a toujours été une zone assez pauvre, une communauté démunie que les gens évitent. Ce n’est pas seulement une aire de sport, c’est également une œuvre d’art majeure, et c’est cette combinaison qui fait que les gens viennent ici et pas ailleurs. Koo a fait du parc un destination culturelle », estime Sally Tallant, la directrice de la Biennale de Liverpool.

Le nouveau skatepark phosphorescent de Liverpool crepuscule

©Christopher Thomond pour le Guardian

Les skateurs de Liverpool pourront donc maintenant rider sur une œuvre d’art faite pour eux et qui, ce qui ne gâche rien, possède le bol le plus profond du Royaume Uni (3 mètres). A ce sujet Koo déclare :

« J’ai conçu des arêtes droites, aiguës, qui sont un défi pour les skaters les plus courageux et les plus expérimentés. Ils seront des alpinistes que nous admirerons. Avec sa surface phosphorescente, j’espère qu’il peut être un objet à contempler. »

Le nouveau skatepark phosphorescent de Liverpool nuit

Tout pour plaire en fait.

Alors, à vos planches !!!

Vous aimez cet article ? Notez le :
Article noté 4.3/5 avec 4 votes.
Le nouveau skatepark phosphorescent de Liverpool écrit par Cynthia Gontier avec une note moyenne de 4.3/5 - 4 vote(s)

commentaires Facebook