En fin de semaine dernière, le Sénat avait adopté un amendement favorisant la création d’un Circuit de F1 en Yvelines : le Parlement vient pourtant de décider, aujourd’hui, de faire marche arrière.

Sénateurs et députés de la commission mixte paritaire ont en effet supprimé cet amendement UMP, qui permettait d’utiliser une procédure rapide pour la construction d’un Circuit en région parisienne.

Ce projet « Yvelines F1 » compte de nombreux détracteurs, notamment des défenseurs de l’environnement.

Ces derniers estiment ainsi que le circuit serait « construit sur l’un des captages d’eau les plus importants d’Ile de France et sur des terres prochainement dédiées à l’agriculture biologique », ce qui causerait des bouleversements certains.

L’Alliance pour la Planète – coalition de 80 ONG -, juge pour sa part ce projet incompatible avec l’esprit du dernier Grenelle de l’Environnement.

Le projet d’une restructuration du Circuit de F1 de Magny-Cours pourrait donc revenir dans la course, bien que Bernie Ecclestone soit un partisan d’un tracé proche de Paris…

Vous aimez cet article ? Notez le :
Article noté 0/5 avec 0 votes.

commentaires Facebook