Vous ne rêvez pas, la voiture volante est enfin là ! En plus, cocorico, elle est française et vient de réussir un premier exploit : rallier Paris à Londres par la route et les airs.

Cette voiture, connue sous le nom de Pégase, ressemble à un buggy pour s’amuser sur les dunes californiennes, mais est en plus capable de voler.

Détails techniques du Pégase

  • Homologation route (sans permis) et vol (brevet ULM à partir de 15 ans)
  • Vitesse maxi de 100km/h sur route
  • Capacités de franchissement en tout terrain
  • Circulation autorisée en ville
  • Autonomie de 500 km avec de l’essence du commerce et consommation réduite
  • Vols à plus de 80km/h
  • Distance de décollage et d’atterrissage réduites
  • Autonomie jusqu’à 3h en vol
  • Charge utile jusqu’à 250kg (pilote compris)

Quelle utilisation pour le Pégase ?

Les amateurs d’ULM peuvent bien entendu être intéressés par le Pégase, qui peut permettre aux pilotes de se poser sur n’importe quel terrain et de partir visiter sans devoir louer une voiture par exemple.

Les forces de l’ordre, armées ou encore sécurité civile peuvent utiliser Pégase pour des missions de secours.

Les grandes entreprises ou associations humanitaires peuvent également être intéressées par le buggy volant de Vaylon, pour des petites livraisons par exemple, mais également pour surveiller des réseaux (eau, électrique, etc.) ou des parcs.

Une commercialisation pour bientôt ?

Vaylon est actuellement à la recherche de financements afin d’industrialiser la production de Pégase, ce qui permettra de mettre le véhicule sur le marché, à un prix très certainement inférieur aux autres projets de voiture volante, comme Aeromobil par exemple.

Pégase, la voiture volante de Vaylon, en pleine action

Le défi de relier Paris à Londres en voiture volante

Afin de rendre hommage à Santos Dumont, pionnier de l’aviation qui utilisait son dirigeable dans Paris, et dont l’une des Demoiselles, premier avion léger de l’histoire de l’aéronautique, est exposée à Londres au London Design Museum, Vaylon a décidé d’effectuer le trajet à bord de Pégase, afin que la première voiture volante rejoigne l’aéronef.

Et c’est chose faite, depuis ce 14 juin, Pégase, avec son pilote d’essai aux commandes, a pris la route depuis Paris jusqu’Ambleteuse sur la Côte d’Opale, puis s’est envolé jusque Douvres, avant de reprendre la route jusqu’à Londres.

Félicitations à toute l’équipe Vaylon pour cet exploit, on garde les yeux ouverts pour le prochain défi !

Vous aimez cet article ? Notez le :
Article noté 5/5 avec 3 votes.
Pegase : la voiture volante qui a traversé la Manche écrit par Niko avec une note moyenne de 5/5 - 3 vote(s)

commentaires Facebook