Red Bull Surf Science est en train de mettre en place tout un attirail d’outils pour faire évoluer la discipline grâce à des données récoltées en temps réel depuis les vagues. Quand le surf se met au service de la science, les études vont du positionnement du regard, au calcul des trajectoires, en passant par le comportement du surfeur sur la planche. Tout est analysé et voyons un peu ce que ça donne !

red-bull-surf-et-science

Toutes ses études ont été menées au Mexique dans le but d’en savoir plus sur le comportement des surfeurs et surtout d’aider à progresser les générations suivantes. Red Bull souhaite faire profiter tout le monde de ces découvertes et surtout offrir une meilleure connaissance du surf au grand public.

Suivi des trajectoires

Un système de traçage GPS est fixé sur la planche et permet d’analyser les traces du surfeur lors d’une session. Quand ils sont en pleine action, les surfeurs n’ont aucune idée de leur vitesse, des angles d’attaque et de la distance parcourue. Après étude des données collectées, les surfeurs auront idée de ce qu’ils sont en train de faire et optimiser leurs trajectoires pour s’améliorer.

capteur-de-trajectoire-surf

Les mouvements de rame

Avant de prendre une belle vague, il faut s’allonger sur la planche et ramer avec ses bras. Le système Notch est fixé sur les poignets des surfeurs et va analyser les mouvements de pagaie. Cela a permis de se rendre compte que la rame est un élément primordial dans le surf et qu’une fois amélioré, elle peut faire gagner beaucoup de temps aux surfeurs.

comment-bien-ramer-en-surf

La position du regard

Le surfeur porte un masque bourré de capteurs pendant sa session et cela permet à la science de savoir où les professionnels posent leurs regards pendant qu’ils sont dans un tube ou pendant qu’ils rentrent des tricks… Cela permettra de donner des conseils plus détaillés aux amateurs en adoptant directement le comportement des plus grands.

ou-regarder-en-surf

Le suivi du surfeur

Afin d’avoir une retransmission en direct de la session, un drone suit le surfeur (équipé d’un capteur) depuis le ciel et ce, sans que quelqu’un n’est à diriger l’appareil puisque le suivi est automatique. La vidéo qu’obtient le coach est donc plus précise et lui permet d’avoir un angle de vue différent que du bord de la plage.

suivi-camera-surfeur

La pression des pieds

La technique en surf vient surtout de la position des pieds et la pression que les surfeurs exercent sur la planche. Le système fixé au niveau des pieds analyse tout ça et permet de savoir quel est le rapport entre telle figure et tel positionnement. Cela permet également d’en savoir un peu plus sur la prise de vitesse.

position-des-pieds-surf

Le cerveau

Afin de comprendre quel était le ressenti des surfeurs une fois sur l’eau, ils ont été équipés d’un électro-encéphalogramme waterproof et cela a permis de voir que les surfeurs sont aussi cools qu’ils en ont l’air. Pas de gros pics dans les stats lorsqu’ils rentrent dans un tube, qu’ils enchainent les aerials ou qu’ils doivent prendre une décision rapide… Cette technologie doit encore être développée pour que les résultats puissent servir à la progression des futurs surfeurs.

analyse-du-cerveau-en-surf

Le retour en temps réel

C’est grâce à une montre-vidéo que les surfeurs pourraient avoir le feedback du coach en temps réel et ainsi s’améliorer en direct. Cela leur permettrait de consulter les scores en live aussi et surtout d’éviter les allers-retours mer/sable qui sont absolument épuisants !

conseil-coach-surf-en-direct

Et voici la vidéo avec toutes les explications fournies par des professionnels en la matière !

Source : http://www.redbull.com/fr/fr/surfing/stories/1331689483203/surf-science-jake-marshall-josh-moniz-video

Vous aimez cet article ? Notez le :
Article noté 5/5 avec 1 votes.
Quand le surf se met à la science écrit par Vaï Iperty avec une note moyenne de 5/5 - 1 vote(s)

commentaires Facebook