Notre pilote français s’est imposé sur la course vers les nuages et a pulvérisé le chrono avec sa Peugeot 208 T16, voici le nouveau record de Sébastien Loeb à Pikes Peak. Vous voulez savoir combien de temps il a mis ? 8 minutes 13 !

sebastien-loeb-pikes-peak

Pikes Peak

Depuis 1916, les plus grands pilotes n’ont d’yeux que pour cette course vers les nuages, il s’agit de la deuxième plus ancienne course auto aux USA, juste après les 500 miles d’Indianapolis. Ce sont en tout plus de 156 virages sur 19.93 kilomètres d’ascension, le départ se fait à 2865 mètres d’altitude et se termine à 4300 mètres, soit plus de 1436 mètres de dénivelé. Ce qui fait de cette course une des plus dangereuses au monde est dû au fait qu’il n’y ai pas de barrières de protection en cas de sortie de route, mais un ravin qui peut atteindre les 600 mètres ! On se souvient encore du crash impressionnant de Jeremy Foley en 2012.

Autre inconvénient de cette course: les conditions climatiques. Plus on monte, plus elles changent, il est possible de démarrer la course sous le soleil et de la finir sous la grêle et c’est d’ailleurs ce qu’il s’est passé hier pour notre pilote. La route devient humide et l’oxygène se raréfie, c’est un détail que les pilotes ne doivent pas négliger, car cela joue sur la puissance des moteurs, mais la Peugeot 208 T16 a très bien géré ces changements de situation.

sebastien-loeb-record-pikes-peak

Sébastien Loeb King of the Peak

Le 30 juin, 7h00 du matin, le frenchie arrive sur la zone pour un dernier briefing, il attend que tous les motards prennent le départ et c’est à 11h30 que tout a commencé. Sébastien Loeb s’élance dans sa Peugeot surboostée pour la course qu’il considère comme un nouveau défi. Moins de 10 minutes plus tard, il franchit la ligne d’arrivée sous la grêle avec un temps de 8″13″878 et une vitesse moyenne de montée à 145 km/h. Il attend la validation de son chrono et quelques instants plus tard, le voilà nouveau recordman, nouveau King of the Peak. Le nonuple champion du monde WRC a littéralement pulvérisé le record de 9″46″164, alors détenu par Rhys Millen.

Sébastien nous donne son ressenti et avoue ne jamais avoir espéré faire un tel chrono, il avait misé sur les 8″20 – 8″15 mais pas en dessous. Sous pression lors du départ, il hésitait entre assurer un chrono ou tout donner et attaquer à fond en prenant certains risques, il a su mélanger les deux et se retrouve au final avec un nouveau trophée, un nouveau record et un nouveau défi relevé. Gagner Pikes Peak International Hill Climb est pour lui l’aboutissement de 8 mois de travail et d’échanges avec Peugeot, Total, Michelin et son sponsor Red Bull.

Nous tirons notre chapeau à cet homme qui est en train de graver son nom dans le monde du sport automobile (si ça n’est pas déjà fait) et nous sommes ravis de l’avoir rencontré il y a quelque temps au détour d’une promenade sur le port de Bandol, ce grand pilote très humble, disponible et fort sympathique. Bravo Seb et merci de nous faire rêver !

Vous aimez cet article ? Notez le :
Article noté 5/5 avec 2 votes.
Record de Sébastien Loeb à Pikes Peak écrit par Vaï Iperty avec une note moyenne de 5/5 - 2 vote(s)

commentaires Facebook