Oyé oyé étudiants lecteurs de Startin’ Sport ! Vous êtes dans un campus et vous en avez marre de réviser et de bosser ? Alors participez au Red Bull Balle aux Prisonniers. Oui, il s’agit bien du jeu auquel on jouait pendant la récréation !

balle-aux-prisonniers-red-bull

Stop aux révisions

Pour vous sortir un peu la tête des livres et retrouver votre esprit d’enfant, Red Bull a revisité le jeu du ballon prisonnier et en a fait un tournoi universitaire national ! Les étudiants de n’importe quel campus peuvent s’inscrire et ainsi participer aux différentes étapes pour prouver qu’agilité et esquive sont leurs points forts.

Un tournoi national

Dans les plus grandes villes françaises se dérouleront les étapes de qualification, 16 au total pour atteindre la super finale et l’occasion de défendre son campus et sa ville. On attend à peu près 1300 joueurs sur ces tournois universitaires et autant pour les spectateurs, supporters et fans !! Bref, un programme bien rempli, une fête à célébrer en l’honneur de ce jeu vieux comme le monde et une opportunité exceptionnelle pour s’éclater entre potes !

Villes pour les qualifications:

  • Orléans le 12 mars 2011,
  • Cergy le 14 mars 2011,
  • Grenoble le 17 mars 2011,
  • Clermont-Ferrand le 18 mars 2011,
  • Paris le 22 mars 2011,
  • Lyon le 23 mars 2011,
  • Angers le 24 mars 2011,
  • Marseille le 24 mars 2011,
  • Bordeaux le 24 mars 2011,
  • Toulouse le 24 mars 2011,
  • Rouen le 24 mars 2011,
  • Nice le 26 mars 2011,
  • Aix le 31 mars 2011,
  • Limoges le 31 mars 2011,
  • Lille le 1er avril 2011.

Une partie de ballon prisonnier

Deux équipes de cinq joueurs se trouvent dans un camp respectif, avec trois ballons ils doivent toucher les membres de l’équipe adverse. Si un joueur est touché, il va au fond du camp opposé et pour ne plus être prisonnier il doit toucher un adversaire. Puis ainsi de suite jusqu’à ce qu’il n’en reste plus que deux, un dans chaque camp. La guerre est alors déclarée ! En tout, 256 équipes vont s’affronter jusqu’à la grande finale ! Le spectacle va être assuré, ça on en est sûr !

Vous aimez cet article ? Notez le :
Article noté 0/5 avec 0 votes.

commentaires Facebook