Hannes Arch, après sa victoire à Perth en Australie, a été déclaré vainqueur ce week-end de la 3e étape du Red Bull Air Race World Championship, à Rio de Janeiro au Brésil. La course de dimanche n’a pas pu avoir lieu pour cause de pluie ; c’est donc le résultat des qualifications de samedi qui tient lieu de classement. Le Français Nicolas Ivanoff termine 6e.

L’Autrichien Hannes Arch célèbre sa victoire dimanche 9 mai à Rio de Janeiro, Brésil

Une course annulée le dimanche

La pluie s’est invitée à la fête. Un peu trop. A Rio de Janeiro, la flotte du Red Bull Air Race World Championship est restée clouée à terre.

Impossible de faire décoller des avions censés réaliser un parcours à 350km/h à quelques mètres au-dessus de l’océan quand des averses ne cessent de tomber et que le vent se déchaîne. Résultat : les 250 000 spectateurs qui avaient bravé le mauvais temps pour assister à l’évènement sur la plage Flamengo n’ont pas vu de course dimanche.

Comme le veut le règlement dans ces conditions, le comité Red Bull Air Race s’est basé sur les qualifications de la veille pour attribuer les points de cette 3e étape du championnat.

Le Français Nicolas Ivanoff samedi 8 mai à l’aéroport temporaire Red Bull Air Race à Rio

Une bonne affaire pour l’Autrichien

Hannes Arch remporte la victoire, sa deuxième d’affilée après Perth (Australie) il y a trois semaines. L’Autrichien revient dans la bataille pour le titre. On n’imaginait pas une telle performance possible après son début de saison raté avec une 12e place à Abou Dhabi. Le revoilà à quatre points de Paul Bonhomme, le leader du circuit. « J’aurais voulu offrir à tous ces spectateurs une grande course, commente le vainqueur désigné, d’un air désolé. C’est trop facile de gagner comme ça. Mais bien sûr, je suis content de pouvoir recoller au classement. »

Paul Bonhomme, lui, est le grand perdant du week-end. L’Anglais termine troisième à Rio. Il perd des points sur Hannes Arch, mais aussi sur son compatriote Nigel Lamb, son plus proche rival. « Ne vous inquiétez pas pour moi, rassure-t-il. La saison est longue. On a encore cinq étapes cette année pour tout donner. » Côté français, Nicolas Ivanoff reste, lui aussi, sur sa faim avec une sixième place: « J’ai dépassé la vitesse limite sur le 1er run des qualifications. Le deuxième a été meilleur. Les trajectoires étaient optimales. J’aurais aimé voir ce que ces améliorations pouvaient donner dans la grande course. » Le Corse se classe maintenant 7e au général. Pas de quoi s’inquiéter; il pourra montrer qu’il peut encore grimper dans la hiérarchie dès les 5 et 6 juin à Windsor, au Canada.

Le Tchèque Martin Sonka réalise son run sous un ciel menacant dimanche 9 mai 2010 à Rio

Classement général (après 3 courses) :

1. Paul Bonhomme (GBR) 31 points
2. Nigel Lamb (GBR) 28 points
3. Hannes Arch (AUT) 27 points
4. Matt Hall (AUS) 22 points
5. Pete McLeod (CAN) 19 points
6. Kirby Chambliss (USA) 17 points
7. Nicolas Ivanoff (FRA) 15 points
8. Michael Goulian (USA) 13 points
9. Peter Besenyei (HUN) 12 points
10. Matthias Dolderer (GER) 12 points
11. Yoshihide Muroya (JAP) 5 points
12. Alejandro Maclean (ESP) 3 points
13. Sergey Rakhmanin (RUS) 0 point
14. Martin Sonka (CZE) 0 point
15. Adilson Kindlemann (BRA) 0 point

Epreuves à venir pour le Red Bull Air Race World Championship 2010 :

* Windsor (Canada), 5-6 juin
* New-York (USA), 19-20 juin
* Lausitz (Allemagne), 7-8 juillet
* Budapest (Hongrie), 19-20 août
* Lisbonne (Portugal), 4-5 septembre

Photos : Getty Images pour Red Bull Air Race

Vous aimez cet article ? Notez le :
Article noté 0/5 avec 0 votes.

commentaires Facebook