sebastian-vettel-remporte-grand-prix-hongrie-2015

Ce week-end dédié à la Formule 1 avec le Grand Prix de Hongrie 2015 s’annonçait chargé en émotions et s’est avéré riche en rebondissements. Déjà lors des essais qui se déroulaient Vendredi après-midi avec le crash spectaculaire de Sergio Pérez à bord de sa Force India, mais également parce que c’était le premier Grand Prix suite au décès du pilote français Jules Bianchi.

Rien n’est jamais gagné d’avance

Si vous pensiez voir une nouvelle victoire d’une Mercedes et de Lewis Hamilton sur le Hungaroring, vous aviez tout faux ! Une course qui s’annonçait déjà pliée et qui pourtant nous a réservé le plus grand show. Eh oui, avec Sebastian Vettel et sa Ferrari en 3ème position au départ de ce Grand Prix, les choses ne se sont pas passées comme l’auraient bien voulu Nico Rosberg et son co-équipier britannique qui avaient tous les deux trusté la première ligne sur la grille de départ.

hommage-jules-bianchi-gp-hongrie-2015

Mauvais départ pour Hamilton, Vettel s’échappe

Après un bel hommage rendu à Jules Bianchi avec ses proches, les monoplaces se sont installées sur la piste. Hamilton rate complètement son départ, Rosberg n’en profite pas et c’est Vettel qui s’envole en pole-position, suivi de près par son co-équipier finlandais, Kimi Räikkönen. Les Ferrari étaient en grande forme hier après-midi ! Lewis Hamilton, quant à lui, certainement un peu vexé de se faire voler la victoire, a fait son maximum pour revenir dans le top 3. A tel point qu’il s’est fait pénaliser (drive-through) pour avoir quelque peu malmené le pilote Red Bull Daniel Ricciardo lors d’un dépassement un peu violent.

grand-prix-hongrie-2015

Dépassements, pénalité, Safety car

Pendant que Vettel est tout seul en tête de course, la course continue d’être mouvementée avec les fous furieux qui se disputaient derrière lui : l’aileron avant de la Force India de Nico Hülkenberg se casse et il termine dans un mur de pneus. La piste est remplie de débris, la safety car débarque. Kimi est victime d’un souci technique et doit abandonner la course. Ricciardo, quant à lui, malmène à son tour une Mercedes, celle de Rosberg, lui faisant perdre tout espoir de finir dans le Top 3 et de prendre ainsi la première place au classement des pilotes. Malgré sa pénalité, Hamilton parvient tout de même à grappiller la 6ème place au classement. Rosberg termine 8ème.

sebastian-vettel-grand-prix-hongrie-2015

Premier podium pour Daniil Kvyat

Au terme de ce Grand Prix de Hongrie totalement incroyable, les Red Bull auront profité de la faiblesse des Mercedes pour prendre l’avantage et suivre de près Vettel qui gagne cette course pour la première fois de sa carrière. On notera le tout premier podium pour le jeune pilote Daniil Kvyat qui a décroché la seconde place. L’Australien Ricciardo occupe la 3ème place.

« Merci Jules, cette victoire est pour toi »

 Nous avons toujours été a habitués à entendre Sebastian Vettel remercier son équipe à chacune de ses victoires, que ce soit chez Red Bull ou chez Ferrari cette année, en italien dès qu’il le peut. Pour cette victoire, le pilote allemand 4 fois champion du monde a tenu à rendre hommage à Jules Bianchi en adressant aussitôt par radio un message en français : « Merci Jules, cette victoire est pour toi, cette victoire est pour toi » , et continuant en anglais : « tu seras toujours dans nos cœurs, on sait que tôt ou tard Jules aurait fait partie de cette équipe » . Grand homme ce Vettel 🙂

Crédit photos : Scuderia Ferrari

Vous aimez cet article ? Notez le :
Article noté 5/5 avec 1 votes.
Sebastian Vettel remporte le Grand Prix de Hongrie 2015 écrit par Julie Pezet avec une note moyenne de 5/5 - 1 vote(s)

commentaires Facebook