Nous ne l’avons pas vu venir mais Sébastien Loeb arrête le rallye. Il a décidé de mettre un terme à sa carrière et de quitter Citroën suite à son accrochage avec Mikko Hirvonen et son résultat au Rallye du Portugal.

sebastien-loeb-quitte-le-wrc

Les faits

C’était au rallye du Portugal, la semaine dernière du 24 au 27 mars. Sur la spéciale 9 de Vascao, Sébastien Loeb partait derrière le finlandais Hirvonen. Ce dernier a creuvé et a du réparer en quelques minutes et repartir mais le français arrivant derrière et a dû essuyer la poussière du pilote Ford. Ne voyant rien et étant passablement énervé il a perdu beaucoup de temps et en a voulu à la Team Ford pour ne pas avoir pensé à laisser passer le pilote de la DS3. Une fois à l’arrivée, Sébastien Loeb a tapé volontairement l’arrière de la voiture de Mikko Hirvonen pour lui faire part de son grand mécontentement.

Les conséquences

Même si le pilote qui a posé pour Pull in a reconnu que Ford n’avait pas fait ça volontairement pour le ralentir, il a décidé de mettre une fin à sa carrière avant la prochaine étape du WRC: le Rallye de Jordanie devant se dérouler du 14 au 16 avril. Il quitte donc Citroen et n’aura pas la chance d’obtenir un huitième titre de Champion du Monde des Rallyes. Lui qui ne s’énerve jamais et qui n’a pas l’habitude de faire parler de lui dans les journaux people, il risque d’être en première de couverture de beaucoup de magasines sportifs. Il dispose quand même d’un délai de réflexion de 3 jours et devra donner sa réponse définitive devant les présidents de la Commission FIA et le tout sera suivi d’une conférence de presse.

Edit du 03/04/2011 : comme vous l’aurez compris, il s’agissait d’un poisson d’avril. Bien évidemment Sébastien Loeb n’a pas annoncé la fin de sa carrière en rallye. Nous lui présentons toutes nos excuses et nous le soutenons toujours pour la suite du championnat WRC.

Vous aimez cet article ? Notez le :
Article noté 3.3/5 avec 3 votes.
Sébastien Loeb arrête le rallye écrit par Vaï Iperty avec une note moyenne de 3.3/5 - 3 vote(s)

commentaires Facebook