Voici un nouveau vélo électrique de la marque Rimac capable de rivaliser avec les meilleurs mountainbikes, il s’agit du Grey G12. Voici une petite fiche technique de ce deux-roues motorisé qui est présenté comme étant « le vélo électrique le plus abouti au monde ».

Grey-G12

Un duo de choc

Pour commencer Rimac n’est autre que le fabricant de la voiture électrique la plus rapide du monde, la Rimac One. C’est avec l’aide de cette marque que les ingénieurs de chez Grey P Bikes ont décidé de s’attaquer à la fabrication d’un vélo et travaillent ensemble dessus depuis deux ans. La marque a profité de la notoriété de Rimac pour se placer sur le marché des vélos hauts de gamme, mais la concurrence y est rude.

Une puissance inégalable

Le Grey G12 est un VAE (Vélo à Assistance Électrique) qui délivre une puissance de 250 Watts, ce qui est très faible pour un vélo sachant qu’un mixeur de cuisine développe déjà 500 W minimum ! Tout est conforme, jusqu’à ce que le mode Power soit activé avec une puissance développée à 12kW pour l’off-road. Le moteur est situé dans la roue arrière, équipé d’une batterie Lithium-Nanophosphate d’une autonomie de 120 km et capable de rouler à 65 km/h en mode Power. Le gros avantage est son poids: 49 kg seulement pour un maximum de performances. Pour celles et ceux qui veulent tenter l’expérience et se retrouver au guidon du vélo électrique le plus puissant du monde, il faudra débourser 6000 € et attendre le mois d’octobre.

Mécanique

Les équipes ont travaillé des mois entiers pour que les matériaux répondent aux utilisations les plus exigeantes des clients, et ce pendant plusieurs années. Le cadre fabriqué en acier 25CrMo4, en tôle et des protections en fibres de carbone sont visibles. Cet alliage résiste à tout: aux sauts, aux descentes les plus abruptes, aux surfaces mouillées et garantie un confort à chaque instant. Les tubes sont pliés, découpées au laser et testées à n’en plus pouvoir. Les suspensions avant et arrière Custom Made DNM permettent une souplesse hors-normes lors du roulage.

Velo-Grey-G12

Sécurité

Les voleurs n’auront qu’à bien se tenir, voire faire demi-tour ! Le vélo démarre sur présentation des empreintes digitales, on enregistre le pouce pour le mode ville, et l’index pour le mode Power par exemple. Vous vous dites, mais si je veux prêter mon vélo à un ami ? Sachez qu’il est possible d’enregistrer jusqu’à 50 utilisateurs et 5 doigts par personne. Le propriétaire peut brider la vitesse à un utilisateur ou lui donner les pleins pouvoirs, si par exemple vous avez un ami un peu fou fou qui ne se déplace qu’en ville, empêchez-le d’utiliser les 65 km/h du mode power et vous retrouverez votre vélo en parfait état !

Velo-electrique-Grey-G12

Économie

En plus de vous faire économiser de l’énergie, le Grey G12 dispose de la récupération de l’énergie cinétique au moment du freinage. Pour cela, deux disques hydrauliques Tektro Auriga sont posés à l’avant, et un simple pour l’arrière. En cas de situation d’urgence, ils permettent un arrêt complet du vélo. Concernant la batterie, il suffit de 1h20 pour la charger complètement sur une prise 220 V. Le coup d’un chargement revient à seulement 25 centimes d’euros, ce qui n’est pas comparable avec le prix d’un plein de carburant. La batterie a été -comme dit plus haut- fabriquée par Rimac Automobili, elle est équipée de capteurs par milliers qui estiment, calculent et analysent les données retranscrites en temps réel au cycliste comme la température de la batterie, la charge restante, la vitesse, l’autonomie, etc…

Source: GreyP Bikes

Vous aimez cet article ? Notez le :
Article noté 3.7/5 avec 10 votes.
Vélo électrique Rimac, le Grey G12 écrit par Vaï Iperty avec une note moyenne de 3.7/5 - 10 vote(s)
commentaires Facebook