Alors que Samantha Davies avait terminé la célèbre course autour du monde en troisième position, c’est finalement Marc Guillemot, arrivé 4e Dimanche soir, qui monte sur la dernière marche du podium !

Le skipper, qui a bénéficié de 82 heures de compensation pour s’être dérouté suite au chavirage de Yann Eliès, coiffe ainsi la jeune anglaise sur le fil.

Après avoir navigué durant six jours sans quille, Marc Guillemot était extrêmement soulagé d’en finir, pour son 1er Vendée Globe.

« Il y a eu beaucoup de moments très forts dans cette course, notamment avec le sauvetage de Yann. Là, tout se termine en coupant la ligne. Mais l’arrivée aux Sables-d’Olonne avec toute cette foule, c’est beaucoup d’émotion. C’est très fort. Après 95 jours, j’ai la tête qui déborde. C’est un moment incroyable. Je ne sais pas trop quoi dire. En plus je suis troisième et sur le podium. C’est géant. C’est fabuleux. »

Il s’est également exprimé sur cette perte de quille, qui lui aura causé de belles frayeurs..

« Je ne pensais pas terminer en naviguant six jours sans quille. Surtout que lorsque je voyais Roland Jourdain faire trois jours sans quille, je me disais : il est formidable ce Bilou. Il n’y a que lui pour faire ça. J’ai fait six jours sans quille, je n’y croyais pas du tout. Je pensais que c’était impossible et je l’ai fait ».

Bouclant son périple – avec temps corrigé – en 95 jours, 3 heures, 19 minutes et 36 secondes, il termine finalement 80 Minutes avant Sam Davies…

Vous aimez cet article ? Notez le :
Article noté 0/5 avec 0 votes.

commentaires Facebook