Un hélicoptère français  a disparu en Terre-Adélie (Antarctique) il y a seulement quelques heures. Il s’agit d’un Écureuil AS350 avec à son bord 4 personnes, il avait décollé du navire « Astrolab » qui est actuellement coincé dans les glaces à 370 km de la station Dumont-d’Urville. L’hélicoptère devait rejoindre la banquise pour y transférer des agents de l’Institut polaire français. Pris dans des rafales de vent de plus de 120 km/h et cerné par le brouillard, l’hélicoptère a déclenché sa balise de détresse et est toujours active en ce moment même ce qui est un bon signe.

helicoptere-disparu-antarctique

Des avions militaires Américain (un C17) et Australien (AP3) longue portée, ont survolé les lieux et ont aperçu des débris éparpillés sur 150 mètres et ont aperçus trois corps. Un porte-parole des lieux déclarent que les passagers et pilotes de l’appareil disposent de trousses de secours, de matériel de survie, de vêtements polaires, de nourriture et de boissons.

helicoptere-disparu-terre-adelie

Pour apporter son soutien le navire Astrolab a décidé d’avancer du mieux possible dans les glaces pendant qu’un bateau brise-glace australien vient pour aider ce dernier à avancer.

On espère que les personnes se trouvant dans l’hélicoptère vont bien. Nous vous tenons au courant !

[EDIT] Les dernières infos sont que l’hélicoptère volait à très basse altitude: 10 mètres et à une vitesse de 37 km/h.

Vous aimez cet article ? Notez le :
Article noté 0/5 avec 0 votes.

commentaires Facebook