Voici la vidéo complètement folle d’une voiture qui renverse des cyclistes lors d’une masse critique au Brésil. Il s’agit d’un rassemblement de cyclistes qui défilent dans la rue. Attention, les images peuvent choquer.

voiture-renverse-des-cyclistes

Les masses critiques

Ces manifestations qui ont lieu tous les derniers vendredis du mois sont très connues autour de la planète, il s’agit en fait de mettre en avant les moyens de transports non-polluants comme le skate, le vélo, les rollers, la trottinette etc…) en se déplaçant uniquement en ville. La première à eu lieu en 1992 à San Francisco et on les retrouve maintenant sur tous les continents plus précisément dans 325 grandes agglomérations.

Le contexte

Tout autour du monde se forment des rassemblements, ici il s’agit d’une centaine de cyclistes qui circulent dans les rues de Porto Alegres au Brésil. Il n’y a pas forcément de leader ou de hiérarchie mais simplement des volontaires qui se mettent en tête et en queue de peloton pour sécuriser les intersections et autres croisements. Le but est de montrer la présence des cyclistes en ville, savoir qu’ils sont là et avoir une conduite plus prudente. Selon eux « il ne bloque pas la circulation, ils sont la circulation ».

Les faits

Alors que la critical mass avance tranquillement, un homme dans une voiture noire accélère à fond volontairement pour rentrer dans le peloton et malheureusement renverser des dizaines de personnes au passage. On peut d’ailleurs voir que le choc est très violent. Seulement huit personnes sur la vingtaine de renversées ont du être amenées à l’hôpital pour blessures; mais c’est déjà trop. (Encore une fois, âmes sensibles s’abstenir).

L’homme

Le conducteur n’est autre qu’un récidiviste, il est âgé de 47 ans et s’appelle Ricardo José Neis. Après avoir percuté une vingtaine de cyclistes en voiture, il a fui, a abandonné sa voiture mais a été retrouvé par les forces de l’ordre. Le criminel estime que c’est de la légitime défense, selon lui des participants du cortège auraient cassé les vitres de sa voiture et défoncé la carrosserie. La question qui se pose est de savoir si le conducteur dit vrai alors que ces rendez-vous internationaux sont réputés pour être ultra-pacifistes.

Vous aimez cet article ? Notez le :
Article noté 0/5 avec 0 votes.

commentaires Facebook