On parle beaucoup de F1 mais pas beaucoup de l’élément le plus important, voici donc un bon descriptif des boutons d’un volant de Formule 1. Apprendre un peu ça fait pas de mal !

boutons-volant-formule-1

Nous nous sommes tous demandés au moins une fois à quoi correspondent tous les boutons colorés que l’on voit sur les volants des pilotes. Sachez qu’on en compte pas moins de 20, chacun est très important pour l’équipage resté dans les stands et pour le pilote qui peut avoir pas mal d’informations en temps réel sur deux petits écrans minimalistes.

Passage des vitesses – 1

Le passage des vitesses se fait sur une seule et même palette, en pressant vers le haut le pilote passe la vitesse supérieure, vers le bas la vitesse inférieure.

Contrôle des tours – 2

Dans la Formule 1, pas de compte tours, il y a en tout 15 lumières: 5 rouges, 5 vertes et 5 bleues. Quand les 15 sont allumées, le pilote passe la vitesse supérieure. Ces lumières assurent au pilote de passer au meilleur moment les rapports et ainsi ne pas perdre de temps dans les grosses prises de vitesse.

Indicateur de vitesses – 3

Ce petit écran indique au pilote en quelle vitesse il se trouve !

Radio – 4

Ce bouton sert au pilote à communiquer avec son équipe notamment à l’ingénieur de course. Ce membre est primordial dans le staff, il donne des détails importants sur la voiture: la température des différentes parties du véhicules, rythme par rapport aux autres pilotes.

Écran du chrono – 5

L’écran donne des informations au pilote sur ses tours et sur ses temps par secteurs.

Info embrayage – 6

Ce bouton sert à donner des infos aux équipes internes qui peuvent ainsi voir la position de l’embrayage surtout dans le tour de chauffe et ainsi changer la carte de réglages en conséquence.

Limitation de vitesse stand – 7

Avec ce système, la Formule 1 reste en dessous de la limite de vitesse autorisée, il suffit de presser ce bouton pour que la vitesse se régule toute seule. Les pilotes utilisent tout le temps ce système, car il est mieux de perdre la moitié d’une seconde dans la ligne de stand que 15 secondes à cause d’une pénalité pour non respect de la règle. Sans oublier une amende de 200 € par km/h supérieur ! Un pilote a d’ailleurs reçu 7000 € d’amende en Australie.

10/1 dysfonctionnement – 8

Ces deux boutons servent aux erreurs de capteurs. Des capteurs sont fixés partout sur la monoplace pour que les équipes techniques puissent avoir des infos en continue. Quelques fois, un ingénieur détecte une erreur et le pilote doit alors désactiver et relancer le capteur. Par exemple, si le capteur 36 ne fonctionne plus, le pilote doit appuyer 3 fois sur le boutons 10x et 6 fois sur le bouton 1x puis désactiver.

Reconnaissance de la voiture de sécurité – 9

Les organisateurs de course, ne veulent pas que les voitures rentrent à tout prix dans les stands si la voiture de sécurité sort, alors les pilotes enclenchent ce bouton qui leur donne un délai minimum à respecter pour pouvoir rentrer dans les stands, les pilotes restent légèrement au dessus de ce temps pour pouvoir rentrer « légalement » dans les stands et apporter des corrections si nécessaires.

Gestion du différentiel – 10

Ces boutons servent à la gestion du différentiel dans les virages: entrée, milieu, sortie. Ainsi tout est optimisé pour ne pas perdre de temps.

Option de la carte d’embrayage – 11

Les ingénieurs surveillent le patinage et l’embrayage sur l’ensemble des données du tour de chauffe et choisissent une carte pour le départ. Ce choix est aussi fait en fonction de la température de la piste, de l’adhérence des pneus et le qualité de la piste. La carte peut être changer après le départ, lors d’un arrêt aux stands.

Option de pneus – 12

Ce bouton est réglable et les données servent uniquement à l’équipe pneumatique. Les réglages sont infimes mais permettent de modifier la calibration sur piste et ensuite lors d’un arrêt, les mécaniciens choisissent les meilleurs pneus: pour sol sec, mouillé ou intermédiaire.

Embrayage 1 et 2 – 13

Pour démarrer, il faut se servir des deux embrayages. L’embrayage 1 est complètement enfoncé et à la moitié du démarrage, l’embrayage 2 sert à éviter le patinage.

Couple moteur – 14

Les cartes du couple moteur sont utilisées en rapport avec l’équilibre des freins et le différentiel. Il ajuste la quantité de tours pour assurer la stabilité dans les virages. Il faut changer ce système tous les 10 tours et faire en fonction de usure des pneus. En qualification, il faut changer beaucoup plus souvent cette carte car les pneus s’usent beaucoup plus vite.

Marche arrière – 15

Normalement, ce bouton sert à reculer en cas de sortie de route ou de crash contre un mur.

Cartographie moteur – 16

La cartographie moteur est différente en fonction de l’entraînement, des qualifications et des courses. Une en plus est nécessaire pour libérer plus ou moins de carburant.

Pompe carburant – 17

Bouton très important pour les mécaniciens au garage. Cela permet de remplir, vider ou ajuster les charges de carburant. La charge varie en fonction des sessions: essais, qualifications, courses.

Boisson pilote – 18

Les pilotes boivent un mélange de sels minéraux et de suppléments énergétiques avec du magnésium pour remplacer ce qui est perdu parla transpiration. La boisson est gelée toute la nuit et est mise dans la monoplace 10 minutes avant le départ. Après 5 tours, c’est chaud comme du thé !

Neutre – 19

Utilisé uniquement lors du démarrage et des ravitaillements.

Equilibre des freins – 20

Ce bouton permet la gestion de la pression de freinage des roues avants et arrières. A savoir que les F1 freinent entre 53 et 56 % de l’avant. Le bouton permet un rééquilibrage complet.

Dans la vidéo qui suit, on peut voir Fernando Alonso rouler à bord d’une F10 à Fiorano, le circuit privé de la Scuderia. Une fois ces deux tours terminés, on le voit manipuler pas mal de boutons sur son volant pour préparer son arrêt au stand.

Si vous aussi, vous voulez avoir un véritable volant de Formule 1 entre les mains et savoir à quel moment il est utile de presser tel ou tel bouton, il vous faut de suite se rendre sur le site de Sport Découverte qui propose de faire un stage Formule 1. Ainsi, vous découvrirez le monde fermé de la F1, vous aurez la chance de piloter une F1 sur circuit et d’avoir conduit avec un volant ultra sophistiqué !

Vous aimez cet article ? Notez le :
Article noté 4.5/5 avec 20 votes.
Le volant d’une Formule 1 écrit par Vaï Iperty avec une note moyenne de 4.5/5 - 20 vote(s)

commentaires Facebook