Samedi 11 Octobre, a été donné le départ, depuis Alicante, de l’édition 2008 de la Volvo Ocean Race : une course autour du monde en équipage et avec escales crééé en 1973.

Du grand spectacle en perspective, avec ses bateaux de 21 mètres, son parcours inédit via l’Inde, Singapour et la Chine… mais manquant cruellement d’engagés !

Puma engagé sur la Volvo Ocean Race

En effet, seuls 8 équipages ont pris le départ de cette compétition de 10 étapes, se prolongeant sur plus de huit mois… La faute en partie à des coûts trés élevés de développement des voiliers (entre…25 et 100 Millions d’€).

L’objectif avoué des organisateurs est d’ailleurs de soutenir le retour d’un bateau tricolore dés 2011-2012, la France manquant à l’appel depuis 1993-1994… à condition de séduire un gros sponsor !

Certains skippers Français ont du mal à y croire, tel Marc Thiercelin qui avait tenté de monter un projet pour 2001-2002.

 » Le monde capitaliste Français, quand il connaît la voile, c’est le Vendée et la Route du Rhum. La Volvo, ça ne leur parle pas. Il faudrait parvenir à créer une dream team et à trouver un industriel car c’est une super épreuve. Mais un industriel Français qui voudrait jouer à ce niveau, je n’en connais pas… »

Consolation pour les organisateurs, la présence cette année de Puma (photo ci-dessus)  a été remarquée, d’autant que la marraine du bateau est la sublime actrice Salma Hayek…

Vous aimez cet article ? Notez le :
Article noté 0/5 avec 0 votes.

commentaires Facebook