Eh oui, quand on est navigateur, il faut surveiller tout, y compris sa bôme…

Et même sur la Volvo Ocean Race, on peut avoir des instants d’inattention !

 

Déjà que les concurrents ne sont pas trés chanceux – 3 abandons pour cause d’avaries sur la 4e étape -, si en plus ils s’assomment tout seuls…

Merci à notre partenaire Vagueo pour cette vidéo bien amusante ! mais on a mal pour lui…

Coté course, les monocoques de Telefonica Blue, Ericsson 3 et Delta Loyd ont ainsi dû quitter la course lors de la 4e étape disputée entre Singapour et Quindao.

« C’est la régate la plus difficile de ma vie », a confié Bouwe Bekking, le skipper de Telefonica : vents atteignant 55 noeuds, et creux d’une dizaine de mètres étaient au programme !

 Ericsson 4 pointe toujours en tête du général (45 points), devançant Telefonica Blue (41,5 pts) et Puma (38 pts).

 

Vous aimez cet article ? Notez le :
Article noté 0/5 avec 0 votes.

commentaires Facebook